Le marché français de la phytothérapie

Le marché français de la phytothérapie

Quelles stratégies gagnantes pour capter la croissance du marché de la santé au naturel à l’horizon 2025 ?

À partir de 2 750 € HT

Publiée en novembre 2020

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 750 € HT


Redigée en français
Publiée en novembre 2020
120 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Elodie BERVILY ITASSE

Une étude pour

  • Disposer de tous les chiffres des ventes de produits de phytothérapie (compléments alimentaires et médicaments à base de plantes) et connaître les perspectives de croissance à l'horizon 2025;
  • Décrypter l’impact de la crise du Covid-19 sur les ventes de produits de phytothérapie et analyser les nouvelles tendances structurantes de consommation qui font bouger les lignes (offre personnalisée, attrait pour le bio et l’éco-responsabilité…);
  • Comprendre les ressorts de la montée en puissance d'une offre alternative aux médicaments conventionnels axée sur la naturalité et repérer les segments de produits et les circuits de distribution les plus porteurs;
  • A partir de notre panel de 50 laboratoires, analyser l'évolution du jeu concurrentiel (offensive des laboratoires pharmaceutiques, arrivée de jeunes pousses digital natives aux offres diruptives, riposte des spécialistes de la phytothérapie…).

Santé et bien-être : l’engouement pour la naturalité ne se dément pas

Médicaments et compléments alimentaires à base de plantes sont en plein boom

Le marché de la phytothérapie est en forte croissance. A l’officine, les ventes sont soutenues par la bonne dynamique des compléments alimentaires et de l’automédication à base de plantes. En croissance de 4 %, le marché des compléments alimentaires génère plus d’1 milliard d’euros de chiffre d’affaires en pharmacie. Trois indications dominent largement le marché : la digestion, la gestion du stress et du sommeil et la vitalité. Depuis le confinement, ce sont les promesses immunité et voies respiratoires qui nourrissent la croissance du marché en pharmacie.

Nouvelles offres, nouvelles cibles, nouvelles promesses

Ce dynamisme attise les convoitises des laboratoires pharmaceutiques qui développent de nouveaux produits à base de plantes ou repositionnent leur offre d’automédication, seuls ou via des rachats (Sanofi, Pierre Fabre, Lehning, Biogaran, Ipsen, Genevrier...). Les spécialistes de la phytothérapie et des compléments alimentaires (Arkopharma, PiLeje, Havea Group, Forte Pharma…), de leur côté, élargissent leurs gammes, se positionnent sur des promesses santé très ciblées et développent une offre bio et éco-responsable. Enfin, de nouveaux entrants cherchent à casser les codes du marché avec des offres personnalisables (Cuure, Epycure…) ou misent sur la traçabilité et la qualité de leurs ingrédients (Nutri&Co…).

L’officine creuse l’écart

Le marché français de la phytothérapie, caractérisé par une distribution multicanale, est dominé pour moitié par les pharmacies. Les ventes de produits de santé au naturel progressent rapidement dans ce circuit où le pharmacien joue pleinement son rôle de conseil et de prescripteur. La phytothérapie est désormais à la base de nouveaux concepts d’enseignes, à l’instar de Well & Well, d’Anton & Willem et de Pharm’O Naturel. Les autres distributeurs élargissent leur offre et cherchent à se différencier pour concurrencer la position dominante des pharmacies et leur prendre des parts de marché : magasins bio, parapharmacies, enseignes spécialisées sur la naturalité, sites de e-commerce généralistes ou pure-players de la phytothérapie on-line, grande distribution alimentaire… Tous veulent profiter du dynamisme de ce marché mais leurs performances sont très inégales.

Avec le succès des promesses santé et bien-être et l’avènement d’une offre 100 % personnalisée, le marché de la phytothérapie est en profonde mutation. Les experts des Echos Etudes décryptent les tendances structurantes de consommation qui font bouger les lignes de la phytothérapie et vous livrent leur pronostic chiffré de croissance du marché à l’horizon 2025.

Chiffre clé

43 %

Part des Français consommant des compléments alimentaires et des produits de santé naturels pour renforcer leur immunité et leurs défenses naturelles (+ 3 points entre janvier et mai 2020).

Source : Synadiet-OpinionWay, juin 2020

Les "+" de l'étude

  • Les données détaillées du marché de la phytothérapie en 2020 (par promesses et par circuits) et ses perspectives à l’horizon 2025
  • Une analyse complète de l’impact de la crise sanitaire sur les comportements de consommation et les ventes de produits de santé et de bien-être au naturel
  • Panel exclusif Les Echos Etudes de 50 laboratoires : un véritable outil de benchmark des stratégies à l’œuvre dans le secteur

Les dernières études

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Les nouveaux modèles de la pharmacie d’officine, édition 2021

Impact de la crise de la Covid-19, nouveaux services pharmaceutiques, transformation numérique et montée en puissance des enseignes

Janvier 2021

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Immobilier étudiant à horizon 2022-2025

Quelles seront les prochaines mutations du marché ? Comment s’y préparer ?

Décembre 2020

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Télémédecine et télésoin : la crise sanitaire ouvre de nouvelles pers…

L’épidémie de Covid-19 va-t-elle durablement modifier les usages et les pratiques des patients et des professionnels de santé ?

Décembre 2020

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Le marché de la rénovation énergétique des logements

Qui tirera profit de la nouvelle manne financière du plan de relance ?

Décembre 2020

Découvrir