La France : championne du mondes du bombre d'agences bancaires
12 juillet, 2002 par
La France : championne du mondes du bombre d'agences bancaires
Les Echos Etudes


Le nombre d’habitants au kilomètre carré est assez faible en France et se situe sous la barre de 100 personnes. Les extrapolations faites à partir du recensement INSEE de la population (1999) montrent que la population française s’établissait à 58 873 000 habitants en 2000 et 59 551 227 habitants en 2001. Le nombre d’habitants par agence bancaire (hors La Poste) s’établirait sur cette base à 1 agence pour 2 295 personnes. Selon notre étude de marché, la densité de guichets de La Poste s’établit quant à elle à 4 181 clients pour un guichet, ce qui est très élevé pour un seul établissement. La Poste est le seul vrai réseau de proximité pour les villes et villages reculés de la France. Quelques agences du Crédit Agricole peuvent être en concurrence avec La Poste sur certaines régions, mais cette dernière possède le maillage le plus large en France et la proximité la plus grande avec les Français. Si l’on tient compte du réseau de services financiers de La Poste dans les calculs de densité, le nombre de clients par agence bancaire s’élève à 1 482 personnes. Étant donné que la moyenne du nombre de clients par conseiller commercial est située dans une fourchette de 300 à 1 000, on peut estimer que la moyenne de commerciaux par agence est située entre trois et cinq.Compte tenu du fait que tous les habitants ne correspondent pas à des clients potentiels des
banques, on peut calculer une densité d’agences en fonction du nombre de ménages (23,8 millions en France). La densité calculée ressort à une agence pour 600 ménages, en retenant La Poste dans les réseaux d’agences. La densité en région est assez homogène malgré un nombre d’agences par régions très hétérogène.

Le nombre d’habitants par agence est assez homogène sur le territoire, avec environ 2 500 personnes par agence sur la base de huit grands réseaux (hors CIC et La Poste). Les régions de l’Est et de l’Atlantique (Pays-de-la-Loire et Alsace en particulier) bénéficient d’une densité d’agences supérieure à la moyenne nationale. Ces régions sont des fiefs traditionnels pour les fédérations du Crédit Mutuel (Crédit Mutuel de Bretagne et Centre Est Europe) et pour le CIC en Alsace (CIAL).
D’autres régions, comme la Normandie, le Nord ou la Région Parisienne, ont une densité d’agences largement inférieure à la moyenne nationale. La Normandie et le Nord sont des régions où le réseau d’agences est faible pour une population faible (par exemple la Basse Normandie enregistre 591 agences pour 1,4 million de personnes).En région parisienne, le phénomène est inverse, les agences étant très nombreuses (les banques étrangères ont toutes une présence à Paris). Mais le nombre d’agences dans cette région représente 15 % du total pour une population qui représente 18 % environ de la population française. La densité d’agences en France peut être comparée aux chiffres d’autres pays développés en terme de bancarisation. Sous cet angle, la France apparaît comme l’un des grands pays industrialisés où la densité d’agences est la plus forte (derrière l’Espagne).

La France : championne du mondes du bombre d'agences bancaires
Les Echos Etudes 12 juillet, 2002
Partager ce poste
Archiver