De grosses difficultés pour Deutsche Post au premier semestre 2002
26 juillet, 2001 par
De grosses difficultés pour Deutsche Post au premier semestre 2002
Les Echos Etudes


Au premier semestre 2002, le chiffe d’affaires de Deutsche Post progresse de 15,1 %, mais est en fait en repli de 3,1 % à périmètre constant. Comme le montre notre monographie entreprise, la première année de consolidation de DHL International masque en effet un recul de l’activité, dans la logistique en particulier (– 5,8 %). A l’inverse, l’EBITA subit l’effet de la consolidation de DHL avec un recul de 6 % malgré une progression des performances de la logistique (+ 8,1 %). Mais le plus important réside dans la condamnation de la Commission
Européenne, qui contraint l’entreprise à provisionner 850 MEUR et fait plonger le bénéfice net de 1 041 MEUR au premier semestre 2001 à 150 MEUR au premier semestre 2002. La décision de la RegTP, ajoutée à cette condamnation par la Commission, ont pour effet selon Deutsche Post une destruction de valeur de 6 milliards d’euros. Ces difficultés s’ajoutent à une conjoncture plus difficile que les années précédentes et à l’impératif pour l’entreprise d’améliorer sa rentabilité. Tous ces éléments laissent à penser que Deutsche Post va se concentrer sur une rationalisation de son outil industriel (infrastructures et réseaux) et sur la recherche de synergies et d’économies (élimination des doublons). L’objectif de 41 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour 2002 a été revu à la baisse pour viser de se rapprocher de 40 milliards d’euros.

De grosses difficultés pour Deutsche Post au premier semestre 2002
Les Echos Etudes 26 juillet, 2001
Partager ce poste
Archiver