APRIUM INVESTIT DANS LA FORMATION DES PRÉPARATEURS EN PHARMACIE

APRIUM INVESTIT DANS LA FORMATION DES PRÉPARATEURS EN PHARMACIE

L’enseigne veut répondre aux difficultés croissantes de recrutement des préparateurs et au manque d’attractivité de cette profession.

Mieux accompagner les adhérents du groupement dans le management et la gestion de leurs ressources humaines. Tel est l’objectif que se donne Aprium (Healthy Group) à travers cette initiative originale menée avec ses propres moyens. Depuis la rentrée, ce dernier propose des possibilités d’alternance dans les pharmacies Aprium. Une démarche qui vise à créer un vivier d’apprentis et de futurs diplômés, lesquels pourront découvrir leur futur métier aux côtés d’équipes officinales investies dans leur formation. 90 élèves (30 à Lyon, 30 à Paris et 30 à Toulouse) ont d’ores et déjà signé leur contrat d’apprentissage avec l’une des pharmacies du réseau, et il est prévu d’élargir ce vivier à Lille et à Marseille.

Aprium est soutenu par trois partenaires clés, le grossiste répartiteur OCP et les laboratoires PiLeJe et Pierre Fabre. Car au-delà du cursus classique pour devenir préparateur (cours en anatomie-physiologie, pathologie, pharmacologie, homéopathie et phytothérapie…), les futurs diplômés seront formés, en plus, aux nouveaux métiers et marchés de l’officine (modules prévus sur la micronutrition, les produits bio et naturels, le sevrage tabagique, le conseil pour les pathologies hivernales…) ainsi qu’aux achats, au merchandising et à l’accueil de la clientèle. Des compléments de formation destinés à améliorer l’employabilité des futurs diplômés et qui s’adresseront aussi aux préparateurs déjà en poste dans les pharmacies du réseau. L’objectif est de fidéliser ces collaborateurs et homogénéiser les profils des équipes officinales. Un enjeu de taille pour Aprium qui travaille depuis deux ans à construire une enseigne et créer une marque forte au niveau national.

Avec 340 officines mi-2020, Aprium figure parmi le Top 5 des enseignes de pharmacies, tant en nombre d’adhérents que de chiffre d’affaires cumulé (chiffre d’affaires moyen : 3,5 à 3,6 M€). L’enseigne vise, à terme, entre 400 à 500 officines adhérentes. Pour atteindre cet objectif, elle affine sa stratégie numérique, s’apprête à lancer sa marque propre et élargit son offre de services BtoB (vers les pharmaciens) et BtoC (vers leurs clients).

Pour aller plus loin sur les stratégies des enseignes de pharmacies, consultez la présentation détaillée de L'Observatoire des Enseignes de Pharmacies, publiée par Les Echos Etudes en avril 2020.

Stratégie numérique de l’enseigne
- Site internet propose des conseils et des guides sur des thèmes variés (cœur et santé, voyage et santé, bébé, bien-être…), un service de géolocalisation des officines, des informations sur les opérations de communication grand public menées dans les points de vente
- Scan d’ordonnances et Click&Collect
- Achats en ligne de produits de parapharmacie (pour certaines officines)
- Orientation des patients vers des médecins et des paramédicaux dans le cadre des soins à domicile, grâce aux alliances passées avec les start-up mondocteur.fr et libheros.fr.
- Expérimentation en 2019 de pharmacies pilotes dans le domaine de la télémédecine, en partenariat avec DocAvenue
- Service de livraison de médicaments à domicile, proposée via le site Internet, en partenariat avec La Poste

Services apportés aux adhérents
- Négociations commerciales (plus de 200 accords passés avec des laboratoires et fabricants)
- Conseil en merchandising et agencement
- Outils d’aide au recrutement, au management et à la motivation de l’équipe officinale
- Création d’une école de formation interne ; 2 700 membres des équipes officinales formés par an
- Organisation de campagnes de sensibilisation et de dépistage (ex. : campagne de sensibilisation grand public sur les facteurs de risque cardiovasculaire et la nécessité de se faire dépister, organisée à l’occasion de la journée mondiale du diabète ; tests proposés dans les officines de l’enseigne)
- Lancement en 2018 du programme de fidélité (Carte A+)
- Création en 2019 d’un corner destiné à la pharmacie naturelle
- Lancement en 2020 de l’Ecole des Préparateurs by Aprium


Les dernières Études

NOUVEAUTÉ

Les nouveaux modèles de la pharmacie d’officine, édition 2021

Impact de la crise de la Covid-19, nouveaux services pharmaceutiques, transformation numérique et montée en puissance des enseignes

Engagées il y a une dizaine d’années avec la loi HPST et la convention pharmaceutique de 2012, les mutations de ...

janvier 2021

Découvrir

NOUVEAUTÉ

Télémédecine et télésoin : la crise sanitaire ouvre de nouvelles pers…

L’épidémie de Covid-19 va-t-elle durablement modifier les usages et les pratiques des patients et des professionnels de santé ?

Présentée il y a un an par le ministère de la Santé, la feuille de route « Accélérer le virage ...

décembre 2020

Découvrir

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE

CPTS, MSP, ESP : comment les collectifs de soins redessinent la médec…

Coordination des soins, lutte contre les déserts médicaux, transformation numérique des cabinets médicaux : le regroupement des professionnels de santé annonce une révolution des soins primaires

Largement encouragés depuis une dizaine d’années, le regroupement des professionnels de santé en médecine de ville et les coopérations interprofessionnelles ...

décembre 2020

Découvrir

NOUVEAUTÉ

Le marché français de la dermocosmétique

Comment la crise et les nouvelles exigences des consommateurs transforment le marché ?

Le marché de la dermocosmétique était très nettement orienté à la hausse avant la pandémie.

novembre 2020

Découvrir