COMMERCE SPÉCIALISÉ : BILAN DE L’ACTIVITÉ DU 1ER SEMESTRE 2020

COMMERCE SPÉCIALISÉ : BILAN DE L’ACTIVITÉ DU 1ER SEMESTRE 2020

Selon Procos, le commerce en France a perdu entre 50 et 60 milliards d’euros entre janvier et juin, essentiellement dans le secteur non alimentaire.

Entre le 15 mars et le 11 mai, la quasi-totalité des points de vente du commerce spécialisé ont dû fermer leurs portes. Les magasins du panel Procos, la fédération pour la promotion du commerce spécialisé, ont ainsi enregistré une baisse historique de leur activité de 56 % en mars et de 94 % en avril. Entre le 11 et le 31 mai, après leur réouverture, ils ont affiché une croissance de 7,4 % par rapport à la même période l’année précédente. Mais, après prise en compte des points de vente qui sont restés fermés, l’activité s’inscrit en recul de 4,4 %. Sur l’ensemble du mois de mai, la baisse du chiffre d’affaires ressort ainsi à -37 %. En juin, l’activité est à nouveau restée négative, à -3 % par rapport à juin 2019, en raison essentiellement du décalage de la date des soldes au 15 juillet 2020 alors que, l’année précédente, elles avaient débuté en juin.

Ainsi, en cumul de janvier à juin 2020, l’activité du commerce spécialisé ressort en forte baisse, à -32 %, par rapport au 1er semestre 2019. « En moyenne, tous secteurs confondus, le rattrapage du chiffre d’affaires perdu pendant le confinement n’est pas encore d’actualité » expliquent les experts de la fédération dans un communiqué de presse. Tous les secteurs sont à la baisse. La restauration enregistre une chute de 43 %, l’équipement de la personne de 36 %, le loisir, la culture et les jouets de 35 %. Le sport ressort à -21 %, l’équipement de la maison à -20 % et la jardinerie à -16 %. Selon Procos, le commerce de détail a ainsi perdu entre 50 et 60 Md€ au cours du 1er semestre, essentiellement dans le secteur non alimentaire. Rappelons que l’année 2019 s’était terminée tout juste à l’équilibre pour le commerce spécialisé. En cause, les mouvements sociaux contre la réforme des retraites qui avaient fortement impacté la fréquentation des points de vente en décembre 2019


Les dernières Études

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE

Le marché de la décoration d’intérieur

Comment profiter de la croissance du marché ?

Une étude à la fois stratégique et opérationnelle pour disposer d'une vision précise de l'offre actuelle et compléter votre connaissance ...

juillet 2020

Découvrir

NOUVEAUTÉ

Le marché du jardin amateur

L’étude la plus complète pour connaître en détail les tendances de consommation et préparer la relance

L’année 2019 a été un excellent millésime pour le marché du jardin.

juin 2020

Découvrir

NOUVEAUTÉ

Le marché de l’animal de compagnie

Chiffres exclusifs et détaillés des ventes par circuit, par famille d’animaux et univers de consommation, issus d’un panel distributeurs sorties de caisse

Après un point bas en 2017, le marché des animaux de compagnie accélère sa progression depuis 2 ans.

juin 2020

Découvrir

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE

Le marché et les perspectives du e-commerce alimentaire

Comment répondre aux enjeux et capter le potentiel du marché suite à la forte accélération liée à la crise ?

En France, dans un contexte plutôt morose pour la grande distribution (déconsommation ; difficultés de l’hypermarché ; annonce de suppressions ...

mai 2020

Découvrir