LA PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE RESTE À DES NIVEAUX HISTORIQUEMENT ÉLEVÉS

LA PRODUCTION AUTOMOBILE MONDIALE RESTE À DES NIVEAUX HISTORIQUEMENT ÉLEVÉS

Selon les chiffres de l’OICA, près de 96 millions de véhicules ont été produits en 2018 dans le monde, en léger repli de 1,1 % par rapport à une année 2017 record.

L’Organisation internationale des constructeurs automobiles (OICA) a dévoilé le 26 avril 2019 les chiffres de la production automobile dans le monde en 2018. Selon l’organisme, son niveau a atteint près de 96 millions de véhicules (voitures particulières, véhicules utilitaires légers et véhicules utilitaires), en repli de 1,1 % sur un an. Malgré cette baisse, le bilan est plus que satisfaisant car la production automobile accumule les records d’année en année. En 2017, elle avait atteint un niveau historique de 97,4 millions de véhicules produits dans le monde, après 8 années de croissance ininterrompue.

Les performances sont, toutefois, contrastées selon les régions. La production en Europe a reculé de 4 % à 21,3 millions de véhicules produits en 2018, soit une part de marché de 22 %. Des résultats décevants qui s’expliquent surtout par les contreperformances de l’Allemagne (- 9 %), du Royaume-Uni (- 8 %) et de l’Italie (- 7 %). La France, en revanche, a bien résisté et a vu sa production progresser de 2 %. L’Europe de l’Est a également clôturé l’année en hausse de 5 % avec 4,2 millions d’unités produites. Le continent américain, quant à lui, a pesé pour 21 % dans la production mondiale avec 20,8 millions de véhicules. Les volumes produits en Amérique du Nord sont restés quasi-stables (- 0,2 %), alors que la partie sud du continent a connu une croissance de 4 %, portée par la reprise de production au Brésil (+ 5 %). L’Asie-Océanie, qui compte pour plus de la moitié de la production mondiale, a reculé de 2 % à 52,5 millions de véhicules produits. Une baisse qui reflète surtout les mauvais résultats de la Chine, le plus gros producteur automobile dans le monde (- 4 % à 27,8 millions véhicules). Et, enfin, l’Afrique a clôturé l’année 2018 en forte croissance de 12 %, portée essentiellement par le Maroc (+ 18 %), l’Egypte (+ 92 %) et l’Afrique du Sud (+ 4 %).

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur les nouveaux défis du marché du véhicule d'occasion


Les dernières Études

NOUVEAUTÉ

Le marché français de la voiture électrique et des services associés

Cartographie, décryptage et perspectives du nouvel écosystème de la mobilité électrique

Aujourd’hui, moins de 200 000 voitures électriques sont en circulation en France, mais tous les voyants sont au vert pour ...

octobre 2019

Découvrir

NOUVEAUTÉ

Le nouveau visage de l’après-vente automobile

Transition du parc roulant, montée du e-commerce, maintenance prédictive, … quels sont les prochains modèles de l’aftermarket ?

Après quelques années difficiles, le secteur de l’après-vente automobile renoue avec la croissance. Selon nos estimations, le marché de l’aftermarket ...

octobre 2019

Découvrir

Les nouveaux défis du marché du véhicule d'occasion

Prime à la conversion, changement de mix des motorisations et digital redessinent les perspectives de la filière

Avec 5,6 millions de voitures de seconde main échangées en 2018, le marché des véhicules d’occasion (VO) reste à des ...

juillet 2019

Découvrir

Les nouveaux défis de la mobilité urbaine

Covoiturage, car-sharing, VTC… Quel avenir pour la mobilité partagée ?

L’automobile plaisir laisse davantage place aujourd’hui à une dimension plus utilitaire et rationnelle adaptée à la ville. Les modes alternatifs ...

décembre 2018

Découvrir