LE BILAN 2018 DE L’ACTIVITÉ DES PETITS COMMERÇANTS
17 mai, 2019 par
LE BILAN 2018 DE L’ACTIVITÉ DES PETITS COMMERÇANTS
BERVILY Elodie


Face à une dynamique macro-économique moins favorable, l’activité des TPE du commerce poursuit sa baisse.

L’année 2018 a été moins radieuse qu’attendue sur le plan de la conjoncture économique. La croissance du PIB français a, en effet, ralenti à 1,6 % contre 2,3 % en 2017. Et les petites entreprises du commerce, de l’artisanat et des services ont été impactées par ce ralentissement de la croissance française. L’évolution moyenne de leur chiffre d’affaires est restée négative, à - 0,8 %, selon les derniers chiffres publiés par la FCGA, Fédération des centres de gestion agréés, en partenariat avec les Banques Populaires. Pour beaucoup de petits commerçants, l’activité a également souffert de la crise des « Gilets jaunes » qui a fortement affecté la fréquentation des points de vente en fin d’année.

Concernant plus particulièrement les TPE du commerce alimentaire, les nouvelles sont meilleures car elles affichent un chiffre d’affaires moyen en croissance de 0,6 % en 2018, après un repli de 0,7 % en 2017 et de 0,4 % en 2016. Ce sont les charcutiers et les petits détaillants de fruits et légumes qui enregistrent les meilleures performances avec des croissances respectives de leur activité de 2,3 % et 2,1 %. Seuls les poissonniers affichent un chiffre d’affaires en baisse de 1,7 % en moyenne.


Du côté du commerce non alimentaire, les performances sont bien plus décevantes. Les secteurs de l’équipement de la personne et de la maison sont à la peine avec des reculs respectifs de 4,9 % et 0,8 %. Les plus fortes baisses concernent les détaillants d’articles de prêt-à-porter, de chaussures, les magasins de bricolage et d’ameublement. Seuls les fleuristes ont de quoi se réjouir avec une activité en légère croissance de 0,7 %. Les magasins dédiés à la culture et aux loisirs affichent, eux aussi, une activité en baisse de 2,9 % sur l’année, en raison de mauvaises performances des bureaux de tabac (- 3,7 %) et des marchands de cycles (- 4,8 %). Les commerces spécialisés dans la beauté et la parfumerie ne font guère mieux avec un chiffre d’affaires en repli de 0,5 %.

LE BILAN 2018 DE L’ACTIVITÉ DES PETITS COMMERÇANTS
BERVILY Elodie 17 mai, 2019
Partager ce poste
Archiver