LE BILAN 2018 DE L’ACTIVITÉ DES PETITS COMMERÇANTS

LE BILAN 2018 DE L’ACTIVITÉ DES PETITS COMMERÇANTS

Face à une dynamique macro-économique moins favorable, l’activité des TPE du commerce poursuit sa baisse.

L’année 2018 a été moins radieuse qu’attendue sur le plan de la conjoncture économique. La croissance du PIB français a, en effet, ralenti à 1,6 % contre 2,3 % en 2017. Et les petites entreprises du commerce, de l’artisanat et des services ont été impactées par ce ralentissement de la croissance française. L’évolution moyenne de leur chiffre d’affaires est restée négative, à - 0,8 %, selon les derniers chiffres publiés par la FCGA, Fédération des centres de gestion agréés, en partenariat avec les Banques Populaires. Pour beaucoup de petits commerçants, l’activité a également souffert de la crise des « Gilets jaunes » qui a fortement affecté la fréquentation des points de vente en fin d’année.

Concernant plus particulièrement les TPE du commerce alimentaire, les nouvelles sont meilleures car elles affichent un chiffre d’affaires moyen en croissance de 0,6 % en 2018, après un repli de 0,7 % en 2017 et de 0,4 % en 2016. Ce sont les charcutiers et les petits détaillants de fruits et légumes qui enregistrent les meilleures performances avec des croissances respectives de leur activité de 2,3 % et 2,1 %. Seuls les poissonniers affichent un chiffre d’affaires en baisse de 1,7 % en moyenne.


Du côté du commerce non alimentaire, les performances sont bien plus décevantes. Les secteurs de l’équipement de la personne et de la maison sont à la peine avec des reculs respectifs de 4,9 % et 0,8 %. Les plus fortes baisses concernent les détaillants d’articles de prêt-à-porter, de chaussures, les magasins de bricolage et d’ameublement. Seuls les fleuristes ont de quoi se réjouir avec une activité en légère croissance de 0,7 %. Les magasins dédiés à la culture et aux loisirs affichent, eux aussi, une activité en baisse de 2,9 % sur l’année, en raison de mauvaises performances des bureaux de tabac (- 3,7 %) et des marchands de cycles (- 4,8 %). Les commerces spécialisés dans la beauté et la parfumerie ne font guère mieux avec un chiffre d’affaires en repli de 0,5 %.


Les dernières Études

PANEL DITRIBUTEURS

Le marché de l'animal de compagnie

Chiffres exclusifs et détaillés des ventes par circuit, par famille d'animaux et univers de consommation, issus d'un panel distributeurs sorties de caisse

septembre 2019

Découvrir

PANEL DITRIBUTEURS

Le marché du jardin amateur

Chiffres exclusifs et détaillés des ventes par rayon, par circuit et univers de consommation, issus d’un panel distributeurs sorties de caisse

2018 restera dans les annales comme l’une des plus compliquées pour le secteur du jardin. Sur le plan climatique tout ...

septembre 2019

Découvrir

Le marché du snacking en France

Chiffres clés, tendances porteuses et gisements de croissance pour 2019-2022

Pour continuer à séduire les consommateurs français, le marché snacking doit intégrer leurs nouvelles exigences

novembre 2018

Découvrir

Observatoire du Web to store

Les meilleures pratiques en ligne du retail en France

Aujourd’hui, le parcours d’achat est devenu omnicanal, destiné à un consommateur mobile et connecté en permanence.

octobre 2018

Découvrir