LES VENTES EN PARFUMERIE SÉLECTIVE SONT EN BAISSE

LES VENTES EN PARFUMERIE SÉLECTIVE SONT EN BAISSE

Malgré des promotions fréquentes et importantes, le circuit du sélectif ne parvient pas à enrayer sa baisse. Seul le e-commerce s’en sort bien grâce à la forte dynamique des ventes de produits de soins.

Selon le panéliste NPD, les ventes en parfumerie sélective se sont élevées à 2,9 Mds€ en 2018. Elles sont en baisse de 2 % par rapport à l’année précédente, après une année 2017 déjà en recul de 1 %. Cette année encore, les nombreuses promotions proposées par les distributeurs n’ont pas permis de retrouver le chemin de la croissance. Rappelons que 69 % du chiffre d’affaires du circuit est réalisé sous promotion. Et cette politique de prix barrés concerne même 74 % des ventes de parfums ! Côté segments, c’est le maquillage qui, cette année, a particulièrement souffert avec un recul des achats de 4 %. Les parfums, qui représentent 67 % du chiffre d’affaires du circuit, sont également à la peine et enregistrent une baisse de 2 %. Le segment des soins fait un peu mieux avec un recul limité à 1 %. 

Les nouvelles sont meilleures du côté de la vente en ligne. Selon NPD, le chiffre d’affaires réalisé sur internet a progressé de 17 % en 2018, à 235 M€. Ce canal de distribution représente ainsi 8 % du chiffre d’affaires total de la parfumerie sélective. « En e-commerce, la parfumerie sélective recrute des consommateurs. On observe une accélération des ventes de soins, à +27 % », constate Mathilde Lion, experte beauté chez NPD. Sur ce circuit, la concurrence est néanmoins très rude. Les enseignes historiques du secteur (Sephora, Nocibé, Marionnaud, Beauty Success…) doivent faire face à l’offensive grandissante des pure players généralistes comme Zalando Beauty et de plates-formes spécialisées dans la beauté (Feelunique avec The Beautyst, BeautéPrivée, Origine Parfums…), mais également au développement des sites marchands des marques de cosmétiques.

Découvrez notre étude sur les stratégies digitales des marques et enseignes de beauté. 


Les dernières Études

NOUVEAUTÉ

Stratégies des IAA et enseignes face aux enjeux de la transition alim…

Comment tirer parti des nouvelles exigences des consommateurs ? Quelles perspectives à l’horizon 2025 pour les marchés des produits sains (bio, végétal,…) ?

La refonte de notre système alimentaire est devenue indispensable compte tenu de ses lourds impacts sur la santé et la ...

juin 2019

Découvrir

NOUVEAUTÉ

Quel renouveau pour le marché de l’immobilier commercial ?

Transformation des modèles et création de nouvelles sources de valeur : perspectives du marché à horizon 2022 et 2025

Le e-commerce, l’instabilité économique, l’évolution de l’urbanisme, la reconfiguration des territoires et la multiplicité des formats de commerce physique, ont ...

juin 2019

Découvrir

Réinventer le crédit à la consommation

Quels impacts des nouvelles tendances de consommation sur l’offre des banques et des distributeurs ?

Le marché français du crédit à la consommation progresse à un rythme soutenu depuis plusieurs années. Si bien que la ...

décembre 2018

Découvrir

Le marché du snacking en France

Chiffres clés, tendances porteuses et gisements de croissance pour 2019-2022

Pour continuer à séduire les consommateurs français, le marché snacking doit intégrer leurs nouvelles exigences

novembre 2018

Découvrir