Cette combinaison n'existe pas.


Une étude pour:

  • Dresser un bilan des mesures politiques et des dispositions réglementaires cinq ans après la loi HPST
  • Faire un point précis sur les expérimentations et les dispositifs de coordination déjà mis en place
  • Disposer d’un benchmark des parcours de soins en Angleterre, aux Pays-Bas et aux Etats-Unis
  • Réfléchir au rôle que les industriels du médicament et du DM pourraient assurer dans le déploiement des parcours de soins

Quels impacts la médecine de parcours aura-t-elle sur l’organisation des soins ?

Face aux enjeux médicaux, économiques et organisationnels que posent la transition épidémiologique et la prévalence croissante des pathologies chroniques, la coordination des parcours de soins apparaît depuis plusieurs années comme l’évolution la plus structurante du système de santé. Principal axe directeur de la loi HPST, la médecine de parcours doit théoriquement permettre de dégager des gains d’efficience et contribuer à lutter contre les inégalités en matière d’accès aux soins. Ces objectifs sont au cœur de la future loi de santé (SNS), qui devrait privilégier :
  • Un décloisonnement de l’organisation des soins, recentrée autour du médecin traitant,
  • Le volet préventif, levier majeur de réduction de la mortalité et de la morbidité évitables,
  • Le « service public territorial de santé », cadre des coopérations interprofessionnelles. Cette étude exclusive réalisée par le pôle Pharmacie-Santé des Echos Etudes analyse les modalités et les enjeux du chronic care model à la française. Elle vous permettra :
  • De disposer d’une revue précise et synthétique des expérimentations de parcours et des dispositifs de coordination mis en place depuis la loi HPST,
  • De connaître les politiques de décloisonnement et de coordination des soins déployées dans d’autres pays économiquement développés,
  • D’identifier les interlocuteurs locaux incontournables dans le déploiement des parcours de soins en région.

Les consultants en charge de l’étude

  • Stéphanie Lavielle-Malifarge, consultante spécialisée dans les études de marché santé Après avoir occupé pendant plus de dix ans des postes de chef de gamme dans l’industrie pharmaceutique (Roche-Nicholas, Novartis, Menarini), Stéphanie Lavielle-Malifarge développe depuis six ans une activité de conseil et d’études marketing dédiées à la santé. Elle bénéficie d’une expertise en marketing pharmaceutique et d’une connaissance approfondie du système de santé français, qu’elle met à profit dans la réalisation d’études qualitatives pour le compte d’entreprises et d’institutions publiques du secteur.
  • David Bernstein, consultant analyste des politiques et des systèmes de santé des pays économiquement développés Précédemment en charge de la veille stratégique internationale de la CNAM, David Bernstein est consultant pour des organisations comme l’OMS, la Banque Mondiale, la Commission européenne, des centres de recherche et le ministère de la Santé en France. Il bénéficie d’une connaissance approfondie des systèmes de santé des pays développés et collabore avec un réseau d’experts internationaux.




Contact

 Une question?

 Nous sommes là pour vous aider!

JE REMPLIS LE FORMULAIRE POUR ETRE CONTACTE PAR UN CONSEILLER                     


     
             




NOTRE CONSULTANT
Hélène CHARRONDIERE

FICHE TECHNIQUE

TARIF
A partir de 3150 € H.T


Rédigée en français
Janvier 2015
150 pages


 

NEWSLETTER


Partager sur les réseaux sociaux






Les parcours de santé et de soins : l’approche française du chronic care model

  • Loi de santé publique de 2004, HPST et Stratégie Nationale de Santé : les grandes étapes des politiques publiques en faveur de la médecine de parcours
    • Les objectifs et les enjeux de la mise en place des parcours
    •  
    • Le financement par le FIR et la question de la fongibilité des enveloppes budgétaires
    • Les instances en charge des expérimentations et du déploiement des parcours
    •  
    • Missions de la DGOS, des agences nationales, des ARS et de la CNAM, articulation entre l’échelon national et régional
    •  
    • Matrice de maturité, organisation des fonctions d’appui, référentiels par pathologies : le rôle clé de la HAS
    • Les facteurs de blocage, les résistances au changement

Benchmark international des approches de parcours de soins

  • Focus sur les Etats-Unis, l’Angleterre et les Pays-Bas
    • Les Etats-Unis : les innovations organisationnelles pour décloisonner les soins hospitaliers et ambulatoires
    •  
    • L’Angleterre : l’enjeu de la coordination du sanitaire et du médico-social
    •  
    • Les Pays-Bas : l’organisation en ambulatoire des parcours pour malades chroniques
    • Les enseignements clés pour le système de santé français

Revue des expérimentations mises en place en France depuis la loi HPST

  • Les 11 expérimentations « article 70 », le projet PAERPA
  • Le parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer (PPS)
  • Le dispositif Equipe de Soins de Premier REcours en suivi de Cas complexe (ESPREC)
  • PRADO, le programme de retour à domicile pour fluidifier le parcours hôpital-ville
  • Les expérimentations financées par les organismes mutualistes : parcours de soins sur l’obésité, détection de la BPCO en partenariat avec les pharmaciens d’officine
  • Les premiers enseignements et les retours d’expérience de ces expérimentations

Quels impacts la médecine de parcours aura-t-elle sur l’organisation des soins ?

  • Développement privilégié des MSP, nouvelles rémunérations, interopérabilité des SI : la mutation de l’exercice libéral de la médecine
  • Conventions interprofessionnelles, « pratiques avancées » : quelle place pour les pharmaciens d’officine et les infirmiers ?
  • Les établissements hospitaliers : un rôle pivot dans le décloisonnement des soins ?
  • L’enjeu du financement public et privé des parcours : comment aller vers des « financements intégrés » pour les patients chroniques ?
  • L’émergence de nouveaux métiers dédiés à l’organisation et la coordination des parcours
  • L’implication et l’adhésion du patient : quel degré d’autonomie lui laisser ?

Les industriels du médicament et du DM ont-ils une place dans la médecine de parcours ?

  • A quelles étapes sont-ils légitimes pour proposer leur expertise et leurs ressources ?
  • Quelques exemples de projets dans lesquels des industriels s’investissent
  • Le joint working au Royaume-Uni : un mode de partenariat à adopter en France ?
  • Les impacts sur les organisations internes des industriels
  • L’irruption des Big Tech et des Big players du Web : menace ou opportunité pour les industriels des produits de santé ?




Contact

 Une question?

 Nous sommes là pour vous aider!

JE REMPLIS LE FORMULAIRE POUR ETRE CONTACTE PAR UN CONSEILLER                     


     
             




NOTRE CONSULTANT
Hélène CHARRONDIERE

FICHE TECHNIQUE

TARIF
A partir de 3150 € H.T


Rédigée en français
Janvier 2015
150 pages


 

NEWSLETTER


Partager sur les réseaux sociaux






Articles vus récemment