Cette combinaison n'existe pas.


Une étude pour :

  • Connaître tous les chiffres clés du marché des médicaments d’automédication issus des données de vente collectées par le GERS
  • Faire un point sur les dernières évolutions réglementaires : vente en ligne, marques ombrelles, packaging…
  • Identifier les leviers de croissance : animation des gammes de produits, services aux patients, innovations digitales sur les points de vente, formation et dynamisation des équipes officinales

Quelles perspectives à l’ère du e-commerce et de la distribution omni-canal ?

En baisse de plus de 4 % depuis 2015, le marché de la prescription médicale facultative connaît des évolutions erratiques, liées à la fois à des pathologies hivernales plus ou moins fortes, et à des facteurs structurels imputables à des déremboursements ou à des relistages, comme ce fut le cas en 2017 pour les médicaments à base de codéine et de dérivés morphiniques. Les freins au développement de ce marché sont connus de longue date : habitudes des patients à recourir aux médicaments prescrits, concurrence croissante des produits de médecine naturelle, absence de politique publique en faveur de l’automédication, pas d’incitations pour que les pharmaciens prennent en charge les pathologies bénignes… Des obstacles importants qui risquent d’être encore renforcés par la disparition des marques ombrelles et les nouvelles règles édictées par l’ANSM concernant les conditionnements des médicaments oraux solides.

A ce contexte déjà peu favorable, s’ajoute le spectre de la levée du monopole officinal, lequel fait à nouveau surface à travers les recommandations récentes de la Commission européenne pour libéraliser la distribution de détail. Une menace qui a peu de chance d’aboutir mais qui devrait amener les acteurs de ce marché à réinterroger la façon dont ils organisent la distribution de l’automédication, de plus en plus challengée par les sites de e-commerce et les places de marché. Et si l’adoption d’une véritable stratégie omnicanal constituait sur ce marché un levier de croissance ?

Une stratégie qui pourrait reposer sur l’adoption de services digitaux faisant d’ores et déjà leurs preuves dans d’autres circuits de distribution de détail. Citons notamment la mise en avant dynamique de l’offre OTC grâce à l’installation de linéaires digitaux, les services de click & collect, e-réservation et stock locator, lesquels sont en passe de devenir des « basiques », ainsi que les pratiques store-to-web, à savoir la possibilité donnée au client de commander sur Internet un médicament non disponible en pharmacie.

Méthodologie de l’étude

Cette étude a été réalisée à partir :

  • D’une analyse des données de marché collectées par le GIE GERS : évolution depuis 2015 des ventes de la PMF remboursable et non remboursable, prescrite et non prescrite, segmentation du marché par classes thérapeutiques, palmarès des laboratoires leaders (données de sell-out ou sorties de pharmacies)
  • D’une dizaine d’entretiens approfondis menés auprès de l’AFIPA et de dirigeants de laboratoires OTC (Pierre Fabre et GSK), groupements de pharmaciens (PHR, Lafayette Pharmacie, Aprium Pharmacie et Pharmavie) et sites de vente en ligne (Doctipharma, Newpharma et LaSanté.net).




Contact

 Une question?

 Nous sommes là pour vous aider!

JE REMPLIS LE FORMULAIRE POUR ETRE CONTACTE PAR UN CONSEILLER                     


     
             




NOTRE CONSULTANT
Hélène CHARRONDIERE

FICHE TECHNIQUE

TARIF
A partir de 2750 € H.T


Rédigée en français
Juillet 2018
200 pages


 

NEWSLETTER


Partager sur les réseaux sociaux






1- Synthèse opérationnelle : les enseignements clés de l'étude

2- Les tendances clés du marché de l'automédication

L’analyse des données de vente collectées par le GERS : les dynamiques de croissance des segments de la PMF remboursable et non remboursable, prescrite et non prescrite, en valeur (CA en PPTTC) et en volume 

L’évolution des classes thérapeutiques clés du marché (analgésiques, traitements des troubles digestifs, stomatologie…)

Les laboratoires pharmaceutiques leaders : parts de marché et profils des laboratoires investissant ce marché

Benchmark européen : analyse croisée du marché français vs les principaux marchés OTC en Europe

3- Les évolutions du cadre réglementaire

La classification des médicaments d’automédication, la segmentation du marché par le statut de produits et les usages… : la définition du marché devient de plus en plus floue

Rappel des règles du marché : fixation des prix et des marges distributeurs, publicité grand public, délistages et déremboursements

Les nouvelles dispositions relatives aux marques ombrelles et au packaging des produits d’automédication

Les dispositions réglementaires relatives à la vente en ligne des médicaments de PMF

Monopole officinal et e-commerce : les positions de la Commission européenne et des autorités de santé françaises

4- Les pratiques des Français et leurs comportements en matière d’automédication

L’acceptation de l’automédication, la fréquence et le montant moyen des achats

Le recours à la vente en ligne de médicaments d’automédication

La position des médecins généralistes à l’égard de l’automédication

5- L’organisation de la distribution des médicaments d’automédication

La contribution de l’automédication à l’économie de l’officine : une concentration des ventes sur moins de la moitié du réseau officinal

La vente en ligne : une implication encore marginale des pharmaciens

Les groupements de pharmaciens : des interlocuteurs clés pour les laboratoires, un soutien incontournable pour les pharmaciens

Les politiques commerciales mises en place par les laboratoires pour soutenir les ventes à l’officine, en off line et en on line

Les services aux patients et les innovations digitales pour dynamiser ce marché

6- Les perspectives du marché de l’automédication : quels scénarios d’évolution à l’horizon 2022 ?

Comment lever les freins au développement de ce marché ?

Quels sont les conditions et les leviers de croissance à horizon 5 ans ?

Monopole officinal, vente en ligne… quelles évolutions à attendre en ce qui concerne la distribution de l’automédication ?





Contact

 Une question?

 Nous sommes là pour vous aider!

JE REMPLIS LE FORMULAIRE POUR ETRE CONTACTE PAR UN CONSEILLER                     


     
             




NOTRE CONSULTANT
Hélène CHARRONDIERE

FICHE TECHNIQUE

TARIF
A partir de 2750 € H.T


Rédigée en français
Juillet 2018
200 pages


 

NEWSLETTER


Partager sur les réseaux sociaux






Evolution du marché de l‘automédication depuis 2015 (CA valorisé en PPTTC)





Contact

 Une question?

 Nous sommes là pour vous aider!

JE REMPLIS LE FORMULAIRE POUR ETRE CONTACTE PAR UN CONSEILLER                     


     
             




NOTRE CONSULTANT
Hélène CHARRONDIERE

FICHE TECHNIQUE

TARIF
A partir de 2750 € H.T


Rédigée en français
Juillet 2018
200 pages


 

NEWSLETTER


Partager sur les réseaux sociaux






Notre partenaire

Le GIE GERS est un Groupement d'Intérêt Economique au mode de gouvernance unique, créé par les entreprises de l'industrie pharmaceutique. Depuis plus de 40 ans, le GERS accompagne ses adhérents dans l'analyse des marchés et le pilotage de la performance. Il collecte les données de ventes réalisées sur le territoire français de façon exhaustive, en ville et à l'hôpital, sur les ventes des Produits de santé dans un but d'analyse, de conseil et de prise de décision auprès des parties prenantes du marché. Il est un tiers de confiance entre entreprises et pouvoirs publics et est l'acteur du suivi de la politique du médicament et la référence dans l'accord cadre LEEM/CEPS.





Contact

 Une question?

 Nous sommes là pour vous aider!

JE REMPLIS LE FORMULAIRE POUR ETRE CONTACTE PAR UN CONSEILLER                     


     
             




NOTRE CONSULTANT
Hélène CHARRONDIERE

FICHE TECHNIQUE

TARIF
A partir de 2750 € H.T


Rédigée en français
Juillet 2018
200 pages


 

NEWSLETTER


Partager sur les réseaux sociaux






Articles vus récemment