VITESSE : LES NOUVEAUX AUTOMOBILES BIENTOT EQUIPES D'UN AIV
En 2022, tous les nouveaux modèles de véhicules automobiles devront intégrer un système d'adaptation intelligente à la vitesse. Un outil destiné à réduire les risques d'accident en incitant l'automobiliste à respecter les limitations.
4 février, 2022 par
VITESSE : LES NOUVEAUX AUTOMOBILES BIENTOT EQUIPES D'UN AIV
LES ECHOS ETUDES


Selon la Sécurité routière, la vitesse excessive est responsable de 27 % des accidents mortels sur route en France. Une cause de surmortalité routière qui dépasse largement nos frontières et qui a incité l’Union européenne, en fin d’année 2021, à adopter définitivement un règlement communautaire qui vient imposer un certain nombre de système de sécurité sur les nouveaux modèles de voitures, de camionnettes, de camions ou de bus dont le système d’adaptation intelligente à la vitesse (AIV).

Un œil sur le compteur

L’AIV est un système qui entre dans la catégorie des dispositifs d’aide à la conduite. Son objectif est d’alerter le conducteur dès qu’il dépasse la vitesse maximale autorisée de l’axe routier sur lequel il circule. Pour identifier cette dernière, le dispositif va s’appuyer sur un système de lecture des panneaux indicateurs couplé à un GPS. Le conducteur peut être alerté du dépassement de la vitesse limite par une alarme sonore, par un durcissement de la pédale d’accélération ou par toute autre « réaction efficace ».
Les systèmes d’AIV pourront se contenter d’informer le conducteur lorsqu’il commettra un excès de vitesse ou, lorsqu’ils seront associés à un dispositif de régulation de vitesse (SFC) directement intervenir « en réduisant la puissance de propulsion et le couple de transmission du véhicule » précise le règlement.

Un système déconnectable

Pour des raisons de sécurité évidentes, l’AIV ne devra pas empêcher le conducteur de dépasser la vitesse suggérée par le dispositif. En cas de dépassement, ce dispositif ne devrait donc pas constituer une gêne. En outre, le conducteur aura la possibilité de le déconnecter comme tout autre système d’aide à la conduite. En revanche, l’AIV sera automatiquement réenclencher à chaque nouveau démarrage du véhicule.
L’AIV équipera tous les nouveaux modèles de véhicules terrestres à moteur mis sur le marché à compter de juillet 2022. Tous les véhicules neufs, y compris ceux issus de modèles proposés avant juillet 2022, devront également en être équipés dès juillet 2024.

Règlement (UE) 2019/2144 du 27 novembre 2019 Règlement délégué (UE) 2021/1958 du 23 juin 2021

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur le marché des véhicules électriques.

VITESSE : LES NOUVEAUX AUTOMOBILES BIENTOT EQUIPES D'UN AIV
LES ECHOS ETUDES 4 février, 2022
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver