VERKOR BOUCLE LE FINANCEMENT DE SON CENTRE D'INNOVATION
La start-up française spécialisée dans les batteries à haut rendement vient de rassembler 250 M€ pour financer la construction de son centre d'innovation et de formation grenoblois.
14 novembre, 2022 par
VERKOR BOUCLE LE FINANCEMENT DE SON CENTRE D'INNOVATION
LES ECHOS ETUDES


Situé à deux pas de la gare de Grenoble, le chantier de construction du centre technologique de Verkor est déjà bien entamé. Situé sur un terrain autrefois occupé par Siemens, le bâtiment devrait, d’ici son achèvement prévu pour le 1er trimestre 2023, s’étaler sur 15 000 m². Y seront hébergés, un laboratoire de recherche et développement dédié à la conception des batteries, une ligne de production d’une capacité de 150 MWh/an et un centre de formation destiné à répondre au besoin croissant d’une main-d’œuvre spécialisée dans les batteries à haut rendement.

Un financement de 250 M€
Pour permettre à ce chantier d’aboutir, Verkor a rassemblé 250 M€. Dans le détail, la jeune pouce grenobloise a obtenu un financement de 49 M€ de la Banque européenne d’investissement dans le cadre du dispositif européen Innovfin et 51 M€ d’emprunt auprès des banques Santander Corporate & Investment Banking et Société Générale. Des emprunts garantis par Bpifrance. En outre, plus de 80 M€ d’obligations convertibles ont été cédées à des fonds d’investissement et des industriels comme Plastic Omnium. Les 70 M€ restants correspondent à la valeur d’achat du terrain à Siemens, réalisé dans le cadre d’un accord passé avec le groupe IDEC.

L’usine de Dunkerque
La prochaine étape dans le développement de Verkor est le déploiement de sa première usine. Sa construction devrait débuter en 2023 sur un site de 150 hectares situé à Dunkerque. En 2025, année de mise en service de l’usine, sa capacité devrait être de 16 GWh. 10 GWh seront réservés à Renault Group afin d’assurer l’équipement de ses véhicules électriques (Renault détient un peu plus de 20 % du capital de Verkor). À l’horizon 2030, sa capacité de production devrait s’élever à 50 GWh, dont 20 GWh pour Renault.

Une nouvelle levée de fonds, estimée à 1,5 Md€ par le quotidien Les Échos, devrait prochainement intervenir pour permettre le bouclage financier de ce projet.

Pour aller plus loin, découvrez nos études du secteur automobile.
VERKOR BOUCLE LE FINANCEMENT DE SON CENTRE D'INNOVATION
LES ECHOS ETUDES 14 novembre, 2022
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver