TRANSFORMATION NUMÉRIQUE : ENTRE INQUIÉTUDE ET OPTIMISME
9 mai, 2018 par
TRANSFORMATION NUMÉRIQUE : ENTRE INQUIÉTUDE ET OPTIMISME
Les Echos Etudes


Si 75 % des salariés français pensent que leur travail sera impacté par le développement du digital, 70 % estiment qu’il sera positif pour leur entreprise.
L’arrivée de l’Intelligence artificielle, d’une nouvelle vague de robotisation et, plus largement, de la numérisation des processus professionnels ne laisse personne indifférent. Dans une récente étude réalisée par Harris Interactive pour le compte du cabinet Julhiet Sterwen, c’est à un millier de salariés représentatifs français que la parole a été donnée. Il en ressort d’abord qu’ils ont conscience de l’intérêt global de ce grand mouvement de numérisation. Ainsi, 66 % d’entre eux considèrent qu’il est porteur de progrès en matière de croissance économique et 70 % qu’il devrait améliorer les performances de leur entreprise.

Un impact sur leur métier
S’ils ne contestent pas les effets positifs de cette révolution technique sur l’économie en général, ils manifestent néanmoins une certaine inquiétude quant à ses incidences sur leur propre emploi. Ils sont ainsi 75 % à penser que d’ici 2030, leur travail sera impacté par la digitalisation. 14 % pensent même qu’elle le fera tout simplement disparaître. Plus largement, seuls 14 % des salariés interrogés considèrent que cette transformation numérique créera plus d’emplois qu’elle n’en supprimera. Une menace ressentie par 12 % des salariés des grandes entreprises, mais par seulement 7 % de ceux qui travaillent dans les PME.

TRANSFORMATION NUMÉRIQUE : ENTRE INQUIÉTUDE ET OPTIMISME
Les Echos Etudes 9 mai, 2018
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver