STUART TESTE LES ENTREPÔTS MOBILES
6 mai, 2021 par
STUART TESTE LES ENTREPÔTS MOBILES
MEZIANI Hélène


La start-up complète son dispositif pour optimiser et responsabiliser la livraison urbaine de colis.

La start-up Stuart, rachetée par La Poste, poursuit ses expérimentations pour rendre la livraison au dernier kilomètre des colis plus responsable et plus écologique. Elle teste depuis mi-avril et pour 6 mois un entrepôt mobile en partenariat avec la Mairie du XVe arrondissement de Paris. Pendant la durée de l’expérimentation, un véhicule de grande contenance (12 à 20 m²) sera garé sur une place de stationnement. Les livreurs pourront ensuite réaliser des tournées à partir de ce point, sur des vélos avec remorques à assistance électrique. L’objectif de ce nouveau système est de limiter la distance entre l’entrepôt et le destinataire des colis et ainsi réduire les émissions et le trafic urbain (le dernier kilomètre est responsable à Paris de 15-20 % du trafic et 25 % des émissions).

Si le test est concluant, Stuart pourrait ensuite développer un réseau d’entrepôts mobiles, venant compléter ses entrepôts urbains : « Ce modèle permet de limiter radicalement le nombre de véhicules de livraison encombrants circulant dans Paris, en rapprochant au maximum les marchandises de leur lieu de destination, et en remplaçant les véhicules à forte émission par des vélos avec remorques électriques. L’ambition à terme est de créer un maillage d’entrepôts urbains et d’entrepôts mobiles le plus adéquat, tant pour les usagers urbains que pour les opérateurs de livraison de colis, afin de répondre au mieux aux besoins des consommateurs et s’adapter aux pics d’activité. » explique Damien Bon, CEO de Stuart, dans le communiqué de presse.

STUART TESTE LES ENTREPÔTS MOBILES
MEZIANI Hélène 6 mai, 2021
Partager ce poste
Archiver