SNACKING : UNE TENDANCE TOUJOURS TRÈS EN VOGUE
4 avril, 2016 par
SNACKING : UNE TENDANCE TOUJOURS TRÈS EN VOGUE
Les Echos Etudes


Enseignement de la 17ème édition du Sandwich & Snack Show qui s'est tenue les 14 et 15 mars au parc des expositions de Paris : les marché du snacking continue à progresser, dynamisé par les innovations !

Le snacking est un anglicisme dérivé du mot « snack », qui signifie repas rapide et léger, ne nécessitant pas forcément de consommation à table. Pouvant être pris entre les repas ou à leur place, il n’est pas associé à un moment précis de la journée, comme peuvent l’être le petit-déjeuner, le déjeuner ou le dîner. Une tendance transversale dans l’alimentaire : toutes les filières alimentaires et tous les canaux de distribution sont concernés par le nomadisme qui s’est installé dans les habitudes de consommation, à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison. Le marché des produits de snacking est donc devenu depuis une dizaine d’années un marché à part entière tiré tant par la demande des consommateurs que par l’offre des industriels qui innovent en permanence sur cette tendance.

Et il affiche une croissance toujours soutenue. Cette croissance profite en priorité à la restauration rapide, aux artisans boulangers et traiteurs et aux circuits de proximité. Ses performances restent près de trois fois et demie supérieures à la consommation alimentaire globale. En outre, le snacking s’invite dans un nombre grandissant de prises alimentaires à domicile comme hors du domicile pour remplacer de vrais repas que l’on n’a pas le temps de préparer ou qui sont pris hors du domicile. Et plus les consommateurs sont urbains, plus les occasions de snacking se multiplient car, restant souvent longtemps éloignés de leur domicile, ils ne peuvent prendre leur repas à la maison le midi et même parfois le soir lorsqu’ils sortent ou pratiquent des activités près de leur bureau ou en centre-ville alors qu’ils habitent majoritairement en périphérie pour des raisons de coût du logement.

En matière de snacking, le consommateur privilégie les solutions économiques et rassasiantes à domicile comme hors du domicile. Conséquence : le ticket moyen baisse, le nombre de produits par repas snacking diminue, le snacking chaud est préféré aux solutions repas froides. Un marché stratégique devenu hyper-concurrentiel, toujours au cœur du développement alimentaire de nombreux circuits de distribution et avec un poids grandissant des circuits alternatifs. Ainsi, les formats de proximité de la grande distribution constituent désormais un concurrent de poids pour la restauration rapide. On assiste aussi à l’apparition de concepts hybrides tant en restauration qu’en grande et moyenne surface (GMS), comme le format « express » entre vente à emporter et restauration à table avec carte simplifiée (Red d’Hippo, El Rancho Express, Pizza del Arte, Léon de B.).

SNACKING : UNE TENDANCE TOUJOURS TRÈS EN VOGUE
Les Echos Etudes 4 avril, 2016
Partager ce poste
Archiver