RÉOUVERTURE DES CONCESSIONS TEINTÉE D’INCERTITUDES
7 mai, 2020 par
RÉOUVERTURE DES CONCESSIONS TEINTÉE D’INCERTITUDES
MORZADEC Amélie


Comme tous les commerces, les concessionnaires préparent activement la sortie de confinement à partir du 11 mai. Les protocoles sanitaires ont été finalisés, le matériel de sécurité a été commandé, les professionnels sont prêts à redémarrer leur activité.

L’après-vente et la livraison, priorités des clients

Premier constat du secteur : les prises de rendez-vous concernent majoritairement l’après-vente. « Les plannings se chargent, on sent une nette accélération des demandes de rendez-vous, mais pour des opérations d’après-vente, de mécanique ou d’entretien », témoigne Jérôme Daumont, président du groupe Altaïr, un gros concessionnaire Renault-Nissan de la région parisienne.
Autre priorité des réseaux de distributions : les ventes de véhicules immatriculés en mars dernier qui n’ont pas pu être livrés à leurs destinataires. « En mai et juin, nous nous attendons surtout à livrer les clients qui attendent leur voiture depuis mars. La prise de nouvelles commandes sera très lente », avance Ivan Segal, le directeur commercial France de Renault.

La production s’adaptera à la reprise

L’activité commerciale donnera le la du redémarrage des usines déjà autorisées à fonctionner. « Ce qui déterminera notre rythme de production, c’est la vigueur de l’activité commerciale », a ainsi commenté Yann Vincent, le directeur industriel de PSA.
Pour rappel, les ventes dans l’Hexagone ont chuté de 88,8 % en avril, les incertitudes sur la relance du secteur au mois de mai restent donc très fortes.

RÉOUVERTURE DES CONCESSIONS TEINTÉE D’INCERTITUDES
MORZADEC Amélie 7 mai, 2020
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver