RENAULT COMPTE REALISER 20 % DE SON CHIFFRE D'AFFAIRES SUR LES SERVICES EN 2030
En développant, via sa filiale Mobilize, des services de location, d'abonnement, d'autopartage, d'assurance ou encore de reconditionnement, Renault compte tripler le chiffre d'affaires généré par véhicule produit.
16 mai, 2022 par
RENAULT COMPTE REALISER 20 % DE SON CHIFFRE D'AFFAIRES SUR LES SERVICES EN 2030
LES ECHOS ETUDES


Si Renault entend continuer à vendre des voitures, le constructeur souhaite également développer toute une gamme de services qui permettront à ses clients, non plus de les posséder, mais simplement d’en avoir l’usage. Un nouveau modèle que sa filiale Mobilize Financial Services (anciennement RCI Bank and Services) a été chargé de bâtir avec pour objectif que les services commercialisés par Renault pèsent pour 20 % de son chiffre d’affaires en 2030 (contre 6 % aujourd’hui).

Une vaste gamme de services
Un défi que Mobilize devrait être capable de relever grâce à un large choix de services proposés. Pour répondre aux besoins des clients, outre la désormais classique location longue durée, des locations courte durée seront proposées ainsi que de l’autopartage, mais aussi des systèmes d’abonnement permettant d’accéder sans formalités à un parc de véhicules.

Mobilize proposera également des assurances dans le cadre de ces différents usages automobiles, mais aussi des services d’accès à l’énergie (installation de bornes de recharges, par exemple) et de maintenance et de reconditionnement. « Grâce à notre écosystème de maintenance et de reconditionnement (…) nous pouvons louer le véhicule plusieurs fois. Nous avons calculé qu’avec un véhicule, nous générerions trois fois plus de chiffre d’affaires que si nous le vendions neuf » affirme Clotilde Delbos, la directrice générale de Mobilize dans une interview donnée au journal Les Échos le 10 mai dernier.

Des véhicules spécifiques
En termes de clientèle, Renault vise les particuliers et les entreprises gestionnaires de flotte ainsi que des secteurs spécifiques. Secteurs pour lesquels le groupe développe des véhicules électriques adaptés à leur besoin. Ont ainsi été annoncé, le Duo, un véhicule deux places destiné aux opérateurs d’autopartage, le Bento, un autre deux places destinées aux artisans, le Limo, une berline électrique pour les VTC et les taxis et enfin, la Hippo, un véhicule conçu pour répondre aux besoins des opérateurs effectuant les livraisons du « dernier kilomètre ». Une gamme de services spécifiques viendra compléter ces offres. Ces véhicules et leurs services associés permettront à ces opérateurs « de réduire leur coût d’usage de 10 % à 35 % » estime Clotilde Delbos.

Pour aller plus loin, découvrez nos études du secteur automobile. 
RENAULT COMPTE REALISER 20 % DE SON CHIFFRE D'AFFAIRES SUR LES SERVICES EN 2030
LES ECHOS ETUDES 16 mai, 2022
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver