REGARD DES FRANÇAIS SUR LA PÉNURIE DE MAIN-D’ŒUVRE
La faiblesse des rémunérations et les conditions de travail difficiles sont, pour les Français, les principales causes des pénuries de main-d’œuvre rencontrées par certains secteurs économiques.
12 octobre, 2021 par
REGARD DES FRANÇAIS SUR LA PÉNURIE DE MAIN-D’ŒUVRE
LES ECHOS ETUDES


Réalisé par Elabe pour le compte de l’institut Montaigne, de Radio Classique et du journal Les Échos, un récent sondage s’est penché sur les causes des pénuries de main-d’œuvre que rencontrent certains secteurs économiques comme la restauration ou le transport routier.
Pour 63 % des personnes interrogées, ce manque d’entrain des candidats, s’explique par la faiblesse des rémunérations proposées par les entreprises des secteurs touchés. Mais ce n’est pas la seule cause mise en avant par les sondés. 61 % des Français considèrent également que les conditions de travail difficiles proposés dans certains secteurs (horaires morcelés, travail de nuit ou le week-end…) constituent de véritables repoussoirs.
De manière plus anecdotique, 34 % des Français expliquent les pénuries de main-d’œuvre par le fait que les personnes sans emploi ne veulent pas travailler. 29 % des sondés estiment, quant à eux, que ces difficultés de recrutement sont en partie causées par le manque de candidats qualifiés.

Une crise qui pourrait durer
À la question « selon vous, la pénurie de main-d’œuvre actuelle dans certains secteurs est-elle provisoire ou va-t-elle durer ? », 71 % des Français répondent par l’affirmative. Pour ces derniers, en effet, cette pénurie ne s’éteindra pas avec la sortie de la crise sanitaire. Et concernant le fait que les entreprises concernées pourraient augmenter les niveaux de rémunération proposées afin de séduire de nouveaux collaborateurs, les Français sont partagés. 47 % tablent sur une prochaine réévaluation des rémunérations et 53 % pensent que cette augmentation n’aura pas lieu.
REGARD DES FRANÇAIS SUR LA PÉNURIE DE MAIN-D’ŒUVRE
LES ECHOS ETUDES 12 octobre, 2021
Partager ce poste
Archiver