Quels types d'achats pour le e-procurement
3 juin, 2001 par
Quels types d'achats pour le e-procurement
Les Echos Etudes


Extrait de l'étude "Le e-procurement" publiée en 2011

L’arrivée du e-procurement s’est focalisée sur les achats généraux pour plusieurs raisons. En premier lieu, ils constituent un terrain moins critique et moins risqué que celui
des achats de production qui sont, eux, plus proches de la stratégie de l’entreprise. On peut plus facilement envisager, même si l’on a déjà expérimenté les achats en ligne (via les EDI ou via un réseau privé, par exemple), de démarrer une stratégie d’achats sur Internet par les achats généraux « pour voir », puis de l’étendre aux achats de production.

Ils génèrent ensuite moins d’attributs et moins de paramètres de qualité à gérer parce que les produits sont moins complexes. ils ciblent par ailleurs une population plus large que les achats stratégiques : quasiment tous les employés de l’entreprise, alors que les achats de production sont effectués par une population restreinte d’acheteurs professionnels et de techniciens.

Enfin, la problématique des achats de production, plus stratégique car plus proche du coeur de métier de l’entreprise, est déjà prise en compte (plus ou moins bien, il est vrai) par certains types d’outils déjà utilisés dans les grandes entreprises : en interne, les ERP (ou PGI en français, pour progiciels de gestion intégrés) tels SAP, Oracle Application, JD Edwards, Baan, Intentia, PeopleSoft, etc. Et, en externe, depuis peu, par les places de marché qui se sont créées dans les grands secteurs industriels. Les places de marché sont des plates-formes électroniques d’échanges commerciaux reliant plusieurs entreprises clientes et plusieurs fournisseurs et distributeurs.

Quels types d'achats pour le e-procurement
Les Echos Etudes 3 juin, 2001
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver