QUAND LES COMMERÇANTS MISENT SUR LE DIGITAL
Un commerçant sur deux estime que le digital génère du chiffre d'affaires et souhaite développer une stratégie omnicanale.
5 septembre, 2022 par
QUAND LES COMMERÇANTS MISENT SUR LE DIGITAL
BERVILY Elodie


En raison des restrictions sanitaires liées au Covid-19 mises en place au cours des 2 dernières années, de nombreux commerçants ont eu recours à des outils digitaux pour maintenir leur activité. Aujourd’hui, ils poursuivent leur digitalisation, convaincus qu’elle constitue une véritable opportunité pour leur business.

Une opportunité de développement
Selon la 6e édition du baromètre « Croissance & Digital » de l’ACSEL, l’Association de l’économie du numérique, 44 % des commerçants interrogés considèrent que le digital constitue une opportunité et mènent une politique volontariste en la matière (65 % pour les commerçants qui emploient plus de 20 salariés). Plus encore, ils sont 51 % à estimer que le digital contribue à leur chiffre d’affaires (69 % pour les commerces de plus de 20 salariés). La digitalisation est en effet perçue comme un moyen de développer le commerce local pour 57 % des commerçants interrogés. Plus d’un commerçant sur deux souhaite aujourd’hui adopter une stratégie omnicanale afin, notamment, de sauvegarder leur activité (82 %) et d’améliorer la satisfaction et la fidélité de leurs clients (78 %). Pour ce faire, ils recourent à un site vitrine (73 %) ou à une page professionnelle sur les réseaux sociaux (72 %). 40 % des commerçants sondés vont même plus loin en utilisant des outils d’analyses pour mieux connaître leurs clients (57 % chez les commerçants de plus de 20 salariés).

Un besoin d’accompagnement
Pour mener à bien cette digitalisation, les commerçants misent de plus en plus sur la formation (marketing communication, informatique bureautique, vente…) de leurs collaborateurs (36 % contre 31 % en 2021). En outre, les compétences numériques et digitales constituent désormais un véritable atout de recrutement. Ainsi, 49 % des commerçants interrogés ont recruté des jeunes (alternants, stagiaires et jeunes diplômés) en raison de leur maîtrise des outils numériques et de leur formation sur le digital.

Toutefois, près d’un commerçant sur 4 estime qu’il a besoin d’être accompagné dans sa transformation digitale. En effet, les commerçants de moins de 20 salariés ont besoin d’aide pour maîtriser les outils digitaux (84 %), établir une feuille de route (80 %) et développer un canal de vente en ligne. De leur côté, les commerces d’au moins 20 salariés souhaitent être accompagnés pour permettre à leurs collaborateurs de s’approprier les outils digitaux (85 %), pour faciliter les changements dans l’organisation interne et les méthodes de travail (81 %), mais aussi pour évaluer le retour sur investissement (63 %). Dès lors, 83 % des commerçants attendent des mesures des pouvoirs publics pour les aider à adapter leur commerce aux nouveaux modes de consommation…

6e édition du Baromètre ACSEL « Croissance & Digital »

Pour aller plus loin, découvrez nos études du secteur distribution et biens de consommation.
QUAND LES COMMERÇANTS MISENT SUR LE DIGITAL
BERVILY Elodie 5 septembre, 2022
Partager ce poste
Archiver