PRODUITS ÉLECTRONIQUES : UNE ANNÉE 2016 BIEN ORIENTÉE MALGRÉ LES MAUVAIS RÉSULTATS DE 2015
10 mars, 2016 par
PRODUITS ÉLECTRONIQUES : UNE ANNÉE 2016 BIEN ORIENTÉE MALGRÉ LES MAUVAIS RÉSULTATS DE 2015
Les Echos Etudes


Tirées par le renouvellement des télévisions, le dynamisme des smartphones et l'essor des objets connectés, les ventes devraient renouer avec la croissance cette année.

Selon les chiffres de l’institut GfK, les ventes d’électronique grand public ont chuté de 3 % en 2015, à 14,9 milliards d’euros. Une exception française dans un marché européen qui affiche une croissance de 1 % et des ventes mondiales en progression de 3 %. En cause : des achats de Noël en deçà des prévisions suite aux attentats de novembre et la baisse de l’euro qui a renchéri le coût des équipements. Les segments en mal de croissance sont les ordinateurs et tablettes, dont les ventes ont reculé de 5 %, et la photo dont les volumes ont chuté de plus de 25 %. A l’inverse, le segment de la téléphonie a su tirer son épingle du jeu avec une croissance des volumes de 3,4 %. 24,6 millions de téléphones ont ainsi été vendus en France en 2015, dont 20,6 millions de smartphones.

Selon l’institut, le marché de l’électronique devrait progresser de 3 % à 15,4 milliards d’euros en 2016, mais restera toutefois inférieur à son niveau de 2013. Les téléviseurs, sous l’effet Coupe d’Europe de football, tireront la croissance (près de 10 % en volume). Les ventes de téléphonie devraient, quant à elles, poursuivre leur dynamique, boostées par les accessoires (batteries mobiles, étuis…). Enfin, les perspectives de vente d’objets connectés sont, elles aussi, bien orientées : 850 millions d’euros en 2015 contre 340 millions d’euros l’année précédente.

PRODUITS ÉLECTRONIQUES : UNE ANNÉE 2016 BIEN ORIENTÉE MALGRÉ LES MAUVAIS RÉSULTATS DE 2015
Les Echos Etudes 10 mars, 2016
Partager ce poste
Archiver