PRES DE 10 000 TONNES DE MEDICAMENTS NON UTILISES RECUPEREES EN 2021
Tri à domicile des emballages et retour en pharmacie des médicaments non utilisés : les gestes éco-citoyens se développent.
12 octobre, 2022 par
PRES DE 10 000 TONNES DE MEDICAMENTS NON UTILISES RECUPEREES EN 2021
BERVILY Elodie


Selon les dernières données de Cyclamed, l’association qui gère le tri et la valorisation des médicaments, 9 833 tonnes de médicaments non utilisés, périmés ou non, ont été collectées par les pharmacies au cours de l’année 2021. Ce tonnage, stable par rapport à l’année précédente, correspond à environ 2,5 boîtes par habitant. Cette stabilité de collecte ne doit pas masquer une hausse des gestes éco-citoyens des Français car elle est due à la baisse de la consommation de médicaments au cours des dernières années. « Les changements de comportements de tous les acteurs (patients, pharmaciens, médecins) et la volonté de développer un bon usage des médicaments contribuent fortement à la baisse des ventes de médicaments dans les pharmacies d’officine », expliquent les représentants de l’association dans un communiqué.

87 % des Français déclarent ainsi rapporter leurs médicaments non utilisés en pharmacie, selon une étude BVA publiée en mars dernier. En tête des motivations, la préservation de l’environnement (81 %) et la sécurité sanitaire (65 %). Et 64 % des sondés déclarent faire un « tri affiné », en séparant au préalable les emballages vides, les étuis en carton et les notices en papier pour un recyclage dans les bacs de tri sélectif, avant de rapporter leurs médicaments en pharmacie. Un chiffre en forte progression par rapport aux années précédentes. Cette habitude est plus marquée chez les moins de 35 ans (76 %) et les habitants de certaines régions : Bourgogne (75 %), Centre-Val de Loire (73 %) et Nord-Pas-de-Calais/Picardie (70 %).

Selon Cyclamed, les raisons pour lesquelles trier et rapporter ses médicaments à l’officine est primordial sont au nombre de trois. La santé, tout d’abord, pour éviter l’ingestion de médicaments périmés et les erreurs d’automédication. La famille, ensuite, pour éviter la confusion médicamenteuse pour les seniors ou l’ingestion accidentelle par les plus petits. L’environnement, enfin, car les principes actifs des médicaments jetés dans la poubelle ordinaire peuvent polluer les sols et les cours d’eau. Cyclamed utilise les médicaments récupérés à des fins de valorisation énergétique.

Du côté des pharmaciens, le dispositif Cyclamed est jugé comme essentiel par 71 % d’entre eux, selon l’étude Imago 2022. La protection de l’environnement, la limitation des risques d’intoxication au sein du foyer et le bon usage du médicament sont leurs trois principales motivations. Et 6 titulaires sur 10 estiment que Cyclamed les aide à sensibiliser leurs équipes aux enjeux environnementaux liés aux médicaments.

Pour aller plus loin, découvrez nos études du secteur pharmacie-santé.
PRES DE 10 000 TONNES DE MEDICAMENTS NON UTILISES RECUPEREES EN 2021
BERVILY Elodie 12 octobre, 2022
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver