PHARMACIES : LE NOMBRE DE LIQUIDATIONS JUDICIAIRES BONDIT DE 30 % AU 1ER SEMESTRE 2016
21 novembre, 2016 par
PHARMACIES : LE NOMBRE DE LIQUIDATIONS JUDICIAIRES BONDIT DE 30 % AU 1ER SEMESTRE 2016
CHARRONDIERE Hélène

L’augmentation du nombre des procédures collectives laisse présager une baisse sensible du nombre de pharmacies sur l’ensemble de l’année 2016.

Deux chiffres publiés récemment alertent sur le niveau des défaillances et la baisse continue du nombre d’officines. Premier chiffre : si le nombre total des procédures collectives a diminué au cours de ces derniers mois (79 au 1er semestre 2016 contre 88 au 1er semestre 2015), celui des liquidations judiciaires a augmenté fortement, passant de 31 à 40 au cours de la même période. Une augmentation qui contraste avec l’évolution des procédures de sauvegarde et de redressement judiciaire qui, elles, ont diminué sur la même période (respectivement -3 et -15). Deuxième chiffre, celui des restitutions de licences en septembre 2016 : 28, soit en un mois 20 % des restitutions enregistrées sur l’ensemble de l’année 2015...

Deux phénomènes concomitants peuvent expliquer ces évolutions. D’abord, il semble que pour un nombre croissant de pharmacies concernées, une procédure de liquidation judiciaire ait été directement ouverte sans passer par les étapes intermédiaires que peuvent être les procédures de sauvegarde et de redressement judiciaire. Ce qui montre une aggravation des difficultés financières pour une partie du réseau. L’autre phénomène tient à l’accélération des regroupements entre officines et des restitutions de licence qui en découlent. Encouragés par les autorités de santé pour optimiser le maillage territorial du réseau officinal, ces regroupements peuvent traduire les difficultés rencontrées par un nombre croissant de pharmaciens qui préfèrent s’associer avec un confrère plutôt que d’en arriver au dépôt de bilan.

Ces chiffres laissent présager un nombre de fermetures en 2016 aussi élevé, voire plus important que celui de 2015, année au cours de laquelle le réseau est passé de 21 772 officines à 21 591 (soit -0,8 %). La poursuite d’une tendance amorcée il y a une dizaine d’années.

PHARMACIES : LE NOMBRE DE LIQUIDATIONS JUDICIAIRES BONDIT DE 30 % AU 1ER SEMESTRE 2016
CHARRONDIERE Hélène 21 novembre, 2016
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver