NOËL 2016 : LES FRANÇAIS DÉPENSERONT PLUS QUE L’AN DERNIER !
20 décembre, 2016 par
NOËL 2016 : LES FRANÇAIS DÉPENSERONT PLUS QUE L’AN DERNIER !
Les Echos Etudes


L’étude réalisée par Accenture révèle que les dépenses de Noël des Français augmenteront cette année pour atteindre 607 euros en moyenne. À l’approche de Noël, il est temps d’acheter ses cadeaux. Selon l’enquête réalisée par le cabinet Accenture, la moitié des consommateurs français prévoient de dépenser cette année au moins autant qu’en 2015, alors que 40 % ont même l’intention d’augmenter leur budget. Une bonne nouvelle pour les commerçants ! Le budget pour Noël atteindra ainsi 607 euros en moyenne par foyer, reparti de manière quasi égale entre l’alimentation (48 %) et les cadeaux (52 %). L’étude dévoile aussi qu’Internet confirme désormais son rôle essentiel comme outil d’aide au choix des consommateurs. En effet, les réseaux sociaux influenceront les décisions de 77 % des Français (avec en premier lieu Facebook, Youtube, Instagram et Pinterest). Pour 70 % des personnes interrogées, Amazon sera une référence pour leur choix des cadeaux, même s’ils envisagent d’acheter ailleurs finalement. Mais ce sont les magasins physiques qui gagnent la préférence pour les achats, avec 49 % des consommateurs prévoyant de faire la majorité de leur shopping via ce canal traditionnel contre 36 % en ligne. Autre point important, les Français sont de plus en plus en quête de bons plans. Ainsi, 62 % ont l’intention d’acheter leurs cadeaux chez différents distributeurs pour trouver le meilleur prix, alors que 48 % seront attirés par les promotions dans les magasins non fréquentés l’année dernière. Si 27 % des Français ont déjà effectué leurs achats en novembre, en bénéficiant des promotions du Black Friday, plus de la moitié envisage de les faire en décembre. 11 % parmi eux achèteront leurs cadeaux les derniers jours avant Noël, tandis que 15 % des Français attendront même après les fêtes afin de profiter de meilleures réductions !

NOËL 2016 : LES FRANÇAIS DÉPENSERONT PLUS QUE L’AN DERNIER !
Les Echos Etudes 20 décembre, 2016
Partager ce poste
Archiver