MARCHE DU TRAVAIL : LE BILAN 2021
En 2021, le taux d'emploi des 15-64 ans a augmenté de 1,2 point pour atteindre 67,3 %. Un plus haut depuis 1975, année où l'Insee a commencé à le mesurer.
27 avril, 2022 par
MARCHE DU TRAVAIL : LE BILAN 2021
LES ECHOS ETUDES


« En moyenne sur l’année 2021, parmi les personnes de 15 à 64 ans vivant en France hors Mayotte, 67,3 % sont en emploi au sens du Bureau international du travail (BIT) » précise l’Insee dans son étude « Une photographie du marché du travail 2021 ». Un chiffre en hausse de 1,2 point par rapport à 2020 qui traduit le redémarrage économique amorcé après les derniers confinements. Pour rappel, le taux d’emploi avait reculé en 2020 de 0,3 point en raison de la crise sanitaire et des mesures mises en œuvre pour réduire le développement de l’épidémie de Covid-19. Ce taux d’emploi de 67,3 % est le plus élevé jamais enregistré depuis qu’il est mesuré par l’Insee (1975).

L’emploi des jeunes
Avec une progression de 3,3 points sur l’année, c’est le taux d’emploi des 15-24 ans qui connaît la plus forte hausse en 2021. À 32,2 %, il atteint « son plus haut niveau depuis 1992 », rappelle l’Insee, dopé par les formations en alternance et les stages « qui contribuent à hauteur de +1,4 point à la hausse ». Les 25-49 ans et les 50-64 ans voient également leur taux d’emploi augmenter, mais dans des proportions moindres (respectivement +0,7 et +0,8 point). La tranche des 25-49 ans reste celle qui connaît, avec 81,8 %, le taux d’emploi le plus élevé devant les 50-64 ans (65,3 %).
En termes de sexe, « le taux d’emploi augmente plus fortement pour les hommes (+1,4 point en 2021) que pour les femmes (+0,9 point) ; en 2020, les premiers, plus souvent intérimaires, avaient davantage pâti de la crise que les secondes », précisent les auteurs de l’étude. En 2021, le taux d’emploi des femmes atteint 64,5 % et celui des hommes 70,1 %.

Plus de 87 % de salariés
En 2021, 87,4 % des Français exerçent une activité salariée et 12,6 % une activité indépendante. Dans le détail, 73,7 % sont en contrat à durée indéterminée, 7,7 % en CDD, 2 % en intérim et 2,9 % en alternance (le statut des 1 % restant n’est pas identifié par l’Insee).
Pour ceux qui ont adopté le statut d’indépendant, l’Insee note une corrélation entre l’âge et la proportion de micro-entrepreneurs. Ils représentent moins de 20 % des indépendants de plus de 50 ans, 27 % des 25-49 ans et 44 % des 15-24 ans. Une corrélation que les plus optimistes analyseront comme une forte appétence des plus jeunes pour l’entrepreneuriat, et les autres comme la conséquence de la difficulté des moins de 25 ans à trouver un premier emploi de salarié.
Enfin, « en hausse entre 2009 et 2014 (+1,6 point), la part des personnes en emploi qui travaillent à temps partiel s’est ensuite stabilisée autour de 19,5 %, pour reculer à partir de 2017 », rappelle l’Insee. En 2021, elle a poursuivi sa baisse pour atteindre 18 %. Sans surprise, les femmes y sont plus exposées que les hommes (28 % contre 8,3 %) et les employés peu qualifiés (43,1 %) que les employés qualifiés (23,4 %), les cadres (10,6 %) ou les ouvriers qualifiés (7,9 %).

Pour aller plus loin, découvrez nos études du secteur économie.
MARCHE DU TRAVAIL : LE BILAN 2021
LES ECHOS ETUDES 27 avril, 2022
Partager ce poste
Archiver