MARCHÉ DES PRESTATIONS DE SOINS À DOMICILE
8 décembre, 2015 par
MARCHÉ DES PRESTATIONS DE SOINS À DOMICILE
CHARRONDIERE Hélène


IP Santé se rapproche d'AMS pour donner naissance au n°3 du secteur

Après son rachat en août dernier par le fonds HLD, IP Santé passe à la vitesse supérieure. Son rapprochement avec AMS lui permet de se hisser à la 3e place sur le marché de la santé à domicile, derrière Air Liquide Santé et Bastide Le Confort Médical. Et d’acquérir une nouvelle dimension : un chiffre d’affaires pro forma de 130 millions d’euros (soit une part de marché estimée à 6 %), un réseau d’une soixantaine d’agences réparties sur l’ensemble du territoire national et 70 000 patients pris en charge à domicile.

Rappelons qu’IP Santé est lui-même issu du rapprochement de plusieurs prestataires régionaux (MatMed, Everest Médical, Axel Santé...), ce qui lui permet d’être aujourd’hui présent sur tous les segments de l’assistance médicale à domicile : aide respiratoire, nutrition, perfusion, insulinothérapie et maintien à domicile. Dirigé par Louis Champion, ancien DG du laboratoire pharmaceutique Stallergènes, IP Santé se démarque de ses concurrents par une stratégie originale, axée sur la recherche technique (évaluation des dispositifs médicaux) et clinique (mise en place de protocoles de prise en charge élargis), ainsi que sur la mise en place de programmes de prévention pour améliorer la qualité du suivi des patients à domicile.

Ce rapprochement marque une nouvelle étape dans la consolidation de ce secteur encore très fragmenté(1) et dont la croissance soutenue, entre +5 et +10 % par an, repose sur des fondamentaux solides comme le développement de nouvelles technologies qui sécurisent le maintien des personnes malades et âgées à domicile (télémédecine, domotique, robots, objets connectés)... Mais les facteurs favorables à la croissance sont pour partie compensés par le renforcement des contraintes réglementaires et fiscales (comme l’alourdissement depuis 2013 des charges patronales pour l’employeur d’une personne payée plus que le SMIC), ainsi que par les pressions croissantes sur les tarifs de prise en charge des dispositifs médicaux. Autant de nouvelles contraintes qui pèsent sur les structures de coûts et la rentabilité des prestataires. Pour Jean-Bernard Lafonta, associé fondateur du groupe HLD et propriétaire du nouvel ensemble IP Santé – AMS, la taille devient sur ce marché un avantage véritablement compétitif et stratégique. Les perspectives de concentration sur un marché aussi porteur aiguisent donc les appétits de nombreux acteurs : leaders historiques de la prestation de santé à domicile, assureurs, distributeurs pharmaceutiques et fonds d’investissements. Les grandes manœuvres ne font que commencer...

(1) On compte actuellement plusieurs centaines de sociétés prestataires de santé à domicile et environ 3 000 agences de distribution.

MARCHÉ DES PRESTATIONS DE SOINS À DOMICILE
CHARRONDIERE Hélène 8 décembre, 2015
Partager ce poste
Archiver