LES VIEILLES OCCASIONS RÉSISTENT À LA CRISE
4 décembre, 2020 par
LES VIEILLES OCCASIONS RÉSISTENT À LA CRISE
Les Echos Etudes


Dans un marché orienté à la baisse, seules les ventes des véhicules d’occasion de plus de 10 ans progressent.

La crise sanitaire a durement affecté le marché automobile. Pour les véhicules neufs, par exemple, à en croire les statistiques de AAA Data, depuis le début de l’année, les ventes sont en recul de 27 % par rapport à la même période de 2019. Un repli qui concerne presque toutes les marques à l’exception notable de Tesla et de sa gamme 100 % électrique qui affiche une progression de 5,5 % de ses ventes sur les 11 premiers mois de l’année, mais pour un volume toutefois très réduit (537 véhicules).

Les occasions résistent mieux

Immédiatement disponibles mais aussi moins chers, les véhicules d’occasion semblent moins touchés par la crise. Ainsi, sur les 11 premiers mois de l’année 2020, leurs ventes ne reculent que de 4,2 %, selon AAA Data. Dans le détail, les occasions les plus récentes (moins d’un an) et qui représentent un peu moins de 10 % du marché de seconde main enregistrent un recul de leurs ventes de 11,4 % depuis le début de l’année. C’est le segment des occasions le plus touché devant les 6 à 10 ans (-10 %). On note, en revanche, que les véhicules les plus anciens, sans doute parce qu’ils sont les moins chers, ce qui, en période de forte incertitude, est un critère de choix fort, sont beaucoup moins affectés. Ainsi, les véhicules âgés de 10 à 15 ans et qui pèsent pour 20,5 % du marché ne se replient que de 3,5 % depuis le début de l’année. Leurs ventes progressent même de 3,4 % au cours du mois de novembre. Quant aux plus de 15 ans (20,5 % du marché de l’occasion), ils voient leurs ventes progresser de 16,4 % en novembre et de 5 % sur les 11 premiers mois de 2020.

LES VIEILLES OCCASIONS RÉSISTENT À LA CRISE
Les Echos Etudes 4 décembre, 2020
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver