LES VENTES DE CIGARETTES ENREGISTRENT UN NOUVEAU RECUL
Sous l'effet des hausses successives de prix, les ventes de cigarettes poursuivent leur baisse.
21 janvier, 2022 par
LES VENTES DE CIGARETTES ENREGISTRENT UN NOUVEAU RECUL
BERVILY Elodie


Les livraisons de cigarettes sont en recul pour la sixième année consécutive. En 2021, elles ont chuté de 6,5 % en volume, à 33,5 milliards d’unités, selon les derniers chiffres des douanes et de Logista, fournisseur de la quasi-totalité des 23 500 buralistes de l’Hexagone. Depuis 2016, les ventes de cigarettes sont ainsi en recul de 24,5 % en volume, le tabac à rouler de 17,5 %, les cigares et cigarillos de 20 %.

Ce repli des ventes résulte principalement des politiques publiques de lutte contre le tabagisme et des hausses successives des prix du tabac intervenues entre novembre 2017 et novembre 2020. Selon l’association DNF-Demain sera non fumeur, le prix moyen du paquet de cigarettes vendu par les buralistes français est ainsi passé de 7,12 € en novembre 2017 à 10,17 € aujourd’hui, soit une hausse de 43 % sur la période. Cela porte, par exemple, à 305 € la dépense mensuelle d’un fumeur qui consomme un paquet par jour. « La mise en place du programme national de lutte contre le tabac a pleinement atteint son objectif », salue Gérard Audureau, son Président.

Pour faire reculer la consommation, l’association plaide pour un paquet de cigarettes à 15 € d’ici 3 ans et demande une taxation plus forte pour le tabac chauffé et le tabac à chicha, dont les ventes ont grimpé de plus de 32 % en 2021 et de 245 % en 5 ans. Rappelons que, selon le dernier baromètre de Santé publique France, la France comptait, en 2020, 26 % de fumeurs quotidiens.
LES VENTES DE CIGARETTES ENREGISTRENT UN NOUVEAU RECUL
BERVILY Elodie 21 janvier, 2022
Partager ce poste
Archiver