Les SUV s’invitent sur le marché automobile chinois
2 juin, 2015 par
Les SUV s’invitent sur le marché automobile chinois
FLAUSINO François


Le segment du SUV et des crossovers séduit au-delà des frontières. Déjà bien représentés sur le vieux continent, la 16ème édition du salon de Shanghai a révélé l’intérêt des chinois pour ces nouveaux véhicules à mi-chemin entre la berline et le 4x4. Un véritable top départ pour les constructeurs, et notamment pour les constructeurs français, pour la plupart, déjà implantés sur place.

Le Made in France, une valeur sûre.

Renault Captur, Peugeot 4008, ou autre Citroën C4 Aircross, autant de modèles qui portent les couleurs de la France sur le segment du SUV en Chine. Le challenge est de taille, rivaliser avec la concurrence locale de plus de 200 constructeurs, mais surtout s’imposer dans un pays considéré comme le marché par excellence des berlines tricorps. Pour cela, les constructeurs français misent sur la bonne image de la France, et s’en servent jusque dans les concessions. Tour Eiffel, avenue des Champs Elysées, Montmartre…toutes les références sont bonnes à afficher, pour rappeler le prestige et la qualité du Made in France. La tache risque d’être cependant plus ardue pour Renault, avec notamment les restrictions de production imposées par les autorités chinoises, aux constructeurs nouvellement arrivés.

Des débuts prometteurs…

Le segment des SUV est de loin le plus dynamique au premier trimestre, avec une progression des ventes  de près de 50% par rapport à l’année dernière. Une très bonne performance sur un marché qui n’évolue que de 9%. Les prévisions pour l’année en cours devraient voir se poursuivre cette tendance, pour atteindre près de 6 millions d’unités à l’horizon 2017. De quoi motiver les constructeurs tricolores.

Les SUV s’invitent sur le marché automobile chinois
FLAUSINO François 2 juin, 2015
Partager ce poste
Archiver