Le marché de la voiture connectée a le vent en poupe
2 juin, 2015 par
Le marché de la voiture connectée a le vent en poupe
FLAUSINO François


Selon une étude récente, le marché de la voiture connectée devrait tripler en 5 ans, pour dépasser allègrement les 100 milliards d’euros. Une véritable aubaine pour les fabricants et industriels du secteur qui investissent massivement sur ce segment. Mais ils ne sont pas les seuls. La bataille fait d’ailleurs déjà rage autour de la Silicon Valley. Pourquoi la voiture autonome va-t-elle révolutionner l’industrie automobile ? Qui tire son épingle du jeu ? A quels risques sommes-nous exposés ?

Repenser la vie à bord…

Le marché de la voiture connectée évolue à une vitesse époustouflante, et devrait dans quelques mois, passer devant celui de l’aide à la conduite et ses 7 milliards d’euros. Cette évolution suit évidemment les usages que nous faisons d’internet dans notre quotidien, et les tendances économiques qui valorisent l’usage plutôt que la propriété. L’objet de plaisir que pouvait représenter une automobile, devient un simple moyen de se déplacer. Une ouverture vers de nouvelles possibilités pour le consommateur, qui pourra alors se soucier de toute autre chose que la conduite. Et cela a évidemment des impacts, comme de repenser la vie à bord et donc la manière de concevoir les voitures.

Les firmes numériques en avance…

Si plusieurs constructeurs comme Audi se sont déjà attaqués aux développements de concepts autonomes, la voiture qui se conduit toute seule, ce n’est pas encore pour demain. Pourquoi ?  La faute à des infrastructures routières inadaptées, et surtout à des systèmes embarqués orphelins proposant encore de trop nombreux bugs. La réalité de la voiture connectée passera sans nul doute par l’adaptation de l’environnement, et l’ouverture des systèmes d’exploitation plutôt que les systèmes propriétaires, limitant ainsi les problèmes de compatibilité. C’est évidemment le souhait des acteurs numériques, qui dispose d’une avance considérable sur le sujet.

Les pirates aux commandes…

Lorsque l’on parle d’Open Source ou de connectivité, la question de la sécurité et du piratage s’impose d’elle-même. Imaginez tout simplement qu’un individu  prenne le contrôle de votre véhicule, vous menaçant d’un accident si vous ne lui fournissez pas immédiatement vos informations bancaires ! De la même manière, qu’arriverait-il si un virus informatique venait à contaminer plusieurs voitures, sur une même route au même moment ?

A n’en pas douter, la sécurité va devenir très rapidement un enjeu majeur sur ce segment, et soulèvera d’autres questions autour de la responsabilité et de la prise en charge en cas d’accident. 

Le marché de la voiture connectée a le vent en poupe
FLAUSINO François 2 juin, 2015
Partager ce poste
Archiver