LES PROFESSIONNELS OPTIMISTES MALGRÉ UN PREMIER TRIMESTRE 2016 ENCORE COMPLIQUÉ
23 mai, 2016 par
LES PROFESSIONNELS OPTIMISTES MALGRÉ UN PREMIER TRIMESTRE 2016 ENCORE COMPLIQUÉ
Les Echos Etudes


D’après l’observatoire économique de la filière HCR du premier trimestre réalisée par l’Institut I+C pour le GNI, les professionnels attendent une reprise de l’activité au printemps.

Le secteur HCR a enregistré une baisse du chiffre d’affaires de 6 % au premier trimestre 2016 par rapport à ce même trimestre en 2015. Les répercussions économiques très fortes enregistrées en fin d’année suite aux attentats se sont prolongées sur ce premier trimestre. Dans le détail, la baisse du chiffre d’affaires en France au premier trimestre a été de 7 % pour les restaurateurs, de 4,5 % pour les hôteliers et de 6,5 % pour les cafés-bars. Une érosion toujours plus prononcée sur l’Ile-de-France avec une chute de chiffre d’affaires de 16 % pour les restaurateurs et de 8,5 % pour les hôteliers. À la baisse de fréquentation se greffe une baisse de ticket moyen qui impacte le chiffre d’affaires du secteur. Les problèmes de trésorerie se poursuivent donc : plus de 4 restaurateurs sur 10 (idem pour les hôteliers) accusent une dégradation de leur trésorerie tandis que cette dégradation atteint 1 professionnel des débits de boissons sur 2. Malgré tout, les professionnels du secteur HCR restent optimistes pour l’avenir et tablent sur une reprise de l’activité au printemps. Dans cette optique de sortie de crise, les professionnels font état des projets d’embauche tant pour leurs emplois permanents que saisonniers. De bonne augure !

LES PROFESSIONNELS OPTIMISTES MALGRÉ UN PREMIER TRIMESTRE 2016 ENCORE COMPLIQUÉ
Les Echos Etudes 23 mai, 2016
Partager ce poste
Archiver