LES OFFICINES FONT FACE A UNE PENURIE DE PHARMACIENS
Selon la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France, il manque 15 000 pharmaciens et préparateurs au sein du réseau officinal.
26 octobre, 2022 par
LES OFFICINES FONT FACE A UNE PENURIE DE PHARMACIENS
BERVILY Elodie


Au micro de France Info, Philippe Besset, le président de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF), s’est inquiété du manque de personnel dans les pharmacies françaises. « Il manque 10 % des effectifs », a-t-il déclaré assurant être « en capacité de recruter 15 000 pharmaciens ». Cette pénurie de préparateurs et de pharmaciens s’explique, selon lui, par l’accroissement de l’activité dû au Covid-19 et les nouvelles missions de santé publique confiées aux officinaux au cours des dernières années, vaccination et dépistages en tête. « Cela demande 10 minutes de plus par acte, avec, par semaine, des centaines de milliers d’actes en plus », détaille Philippe Besset.

La situation ne devrait pas s’améliorer à court terme car la pénurie touche également la filière universitaire. À la rentrée 2022, près d’un tiers des places, soient 1 100 places, étaient vacantes dans la filière pharmacie. « Cela laisse envisager un avenir inquiétant pour le métier de pharmacien, souffrant d’ores et déjà d’une pénurie de ressources humaines au sein de la profession depuis maintenant plusieurs années », s’inquiète l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF). Selon Philippe Besset, ce phénomène est dû à une mauvaise application de la réforme des études de santé (réforme PASS/LAS). Il accuse le ministère de la Santé de s’être « focalisé sur la réforme de la formation des médecins et d’avoir complètement oublié les secteurs associés comme sage-femme et pharmacien ».

Faute de repreneurs, rappelons que près de 1 750 officines ont disparu en 10 ans sur les quelque 20 000 que compte la France. Et ce phénomène risque de s’aggraver avec le départ à la retraite de 5 000 pharmaciens au cours des prochaines années.

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur l'avenir de la pharmacie d'officine.
LES OFFICINES FONT FACE A UNE PENURIE DE PHARMACIENS
BERVILY Elodie 26 octobre, 2022
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver