LES CYBERATTAQUES EN HAUSSE DANS LE TRANSPORT MARITIME
Particulièrement exposé, le transport maritime (des armateurs aux acteurs portuaires) fait face à une augmentation des risques cyber.
21 juillet, 2022 par
LES CYBERATTAQUES EN HAUSSE DANS LE TRANSPORT MARITIME
MEZIANI Hélène


Le transport maritime s’inquiète de la hausse des cyberattaques. France Cyber Maritime, organisation visant à apporter des solutions adaptées en matière de cybersécurité pour le secteur, a déjà recensé plus de 40 attaques en 2022. Un chiffre à mettre en perspective avec les années précédentes : 5 à 10 par an entre 2010 et 2018, 33 en 2020 et 60 en 2021. « Les plus touchés par les cyberattaques sont, dans l’ordre, la logistique maritime portuaire, les armateurs pour leurs services à terre, les ports, les navires et, enfin, les chantiers. Au niveau géographique, 10 % des attaques documentées concernent les États-Unis, 5 % la France, 3 % l’Allemagne et 3 % la Norvège » expliquait Xavier Rebour, directeur de France Cyber Maritime, à L’Antenne.

Un sondage réalisé par C2M2 auprès de la filière maritime et portuaire en juillet 2020 révélait, par ailleurs, que 36 % des acteurs estimaient le niveau d’exposition de leur activité face à une menace cyber comme fort et 50 % comme moyen. Par ailleurs, près des deux tiers déclaraient que leur entité avait déjà fait l’objet d’une tentative d’attaque cyber (déni de service, phishing, mails ou liens frauduleux).

Le risque ne concerne aujourd’hui plus seulement le vol de données, mais la perte d’exploitation et les tentatives d’extorsion. Le transport maritime est très exposé, du fait de ses particularités : difficultés d’intervention à distance pour les navires, multiples métiers et systèmes d’information interconnectés dans les ports…

Pour aller plus loin, découvrez nos études du secteur logistique-transport
LES CYBERATTAQUES EN HAUSSE DANS LE TRANSPORT MARITIME
MEZIANI Hélène 21 juillet, 2022
Partager ce poste
Archiver