LES BESOINS DE DEMAIN DANS LE TRANSPORT ET LA LOGISTIQUE
La dynamique des différents métiers et les compétences demandées vont fortement évoluer alors que les secteurs vont faire face à plusieurs bouleversements : concurrence, réglementation, technologies, etc.
17 juin, 2022 par
LES BESOINS DE DEMAIN DANS LE TRANSPORT ET LA LOGISTIQUE
MEZIANI Hélène


France Logistique et l’AFT ont publié, en mai 2022, une étude prospective sur les besoins dans les secteurs des transports et de la logistique en termes de métiers mais aussi de compétences. Dénommée « Démarche prospective emplois-compétences », celle-ci s’appuie sur des recherches sur les différents secteurs clients et sur des entretiens et des groupes de travail avec plusieurs profils d’acteurs : chargeurs, prestataires, équipementiers, fournisseurs de solutions…

Le rapport estime que 1,8 million de salariés exerceront des métiers spécifiques au transport et à la logistique en 2030 (+20 %). Parmi ces effectifs, 7 grandes catégories peuvent être identifiées, qui connaîtront des évolutions différentes :
- Opérateur logistique : les effectifs vont croître, et les compétences évoluer. Face à l’accélération des cadences et l’évolution des organisations, ces métiers devront faire preuve de capacité d’adaptation, de flexibilité et d’attention au détail notamment.
- Exploitation logistique : le métier va nécessiter une meilleure compréhension et utilisation des outils digitaux pour permettre la prévision et la gestion des stocks en temps réel. Le sens du service va également devenir une compétence plus importante.
- Études et méthodes : la proactivité et des capacités d’analyses plus poussées vont devenir nécessaires alors que ces métiers vont devenir plus stratégiques pour faire face aux exigences de performance accrue, à l’implémentation de solutions plus complexes et à une coordination multi-acteurs plus importante.
- Conduite : le rapport n’anticipe pas une disruption par l’automatisation et bien une augmentation des effectifs. En revanche, leurs tâches vont évoluer vers des démarches plus commerciales, nécessitant davantage de compétences relationnelles et de communication.
- Exploitation transport : l’évolution de la transmission des données va devoir évoluer sur l’ensemble de la chaîne, et l’interconnexion des systèmes d’information augmenter, créant des besoins de formation.
- Systèmes d’information : l’étude estime qu’il faudra « acculturer les profils SI à la logistique » pour qu’ils soient capables d’identifier les informations nécessaires et faire évoluer les solutions utilisées. Des compétences pédagogiques pour favoriser l’adhésion seront également demandées.
- Maintenance : les équipes vont être plus restreintes et polyvalentes, ces métiers faisant face à des bouleversements technologiques importants et l’essor de la maintenance prédictive. Parmi les compétences recherchées : gestion de projet, rigueur, gestion de risques…

Pour aller plus loin, découvrez nos études du secteur transport et logistique.
LES BESOINS DE DEMAIN DANS LE TRANSPORT ET LA LOGISTIQUE
MEZIANI Hélène 17 juin, 2022
Partager ce poste
Archiver