LES ACHATS DE VEGETAUX D'ORNEMENT SE FLETRISSENT !
Sur les 8 premiers mois de l'année 2022, les achats de végétaux ont reculé de 17,4 %.
2 décembre, 2022 par
LES ACHATS DE VEGETAUX D'ORNEMENT SE FLETRISSENT !
LES ECHOS ETUDES


Dans une note de conjoncture récemment publiée, FranceAgriMer fait le point sur les achats de végétaux d’ornement des ménages sur les 8 premiers mois de l’année (données issues du panel Kantar Insight pour FranceAgriMer et Valhor).

L’année 2021 avait profité d’une belle dynamique des ventes de végétaux d’ornement (intérieurs et extérieurs), en raison, notamment, des périodes de confinement durant lesquelles les Français ont eu tout le loisir de jardiner. Mais cette tendance s’inverse depuis le début de l’année 2022. En effet, toutes catégories confondues, les achats de végétaux d’ornement des ménages français, sur la période allant de janvier à août 2022, ont diminué de 17,4 % en volume (-14,7 % en valeur) par rapport à la même période de l’année 2021. Et ce sont les végétaux d’extérieur qui connaissent le plus fort recul (-22 % en volume et -20,4 % en valeur), suivis par les végétaux d’intérieur (-9,5 % en volume et -11,6 % en valeur). Seuls les végétaux destinés aux cérémonies et aux cimetières ont vu leurs ventes en volume augmenter (+1,3 %), même si elles ont diminué en valeur (-8,7 %).

S’agissant des parts de marché (en volume) des lieux d’achats des végétaux d’ornement, elles restent stables par rapport à 2021. Sans surprise, la grande distribution (25 %) et les jardineries (24 %) sont les plus fréquentées, suivis par les exploitations (13 %), les fleuristes (13 %), les magasins de Libre Service Agricole (7 %) et les marchés (6 %). En valeur, les fleuristes et la grande distribution ont gagné des parts de marché pour atteindre respectivement 34 % (contre 32 % en 2021) et 15 % (contre 14 % en 2021).

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur le marché du jardin.
LES ACHATS DE VEGETAUX D'ORNEMENT SE FLETRISSENT !
LES ECHOS ETUDES 2 décembre, 2022
Partager ce poste
Archiver