LE SECTEUR DU BTP RETROUVE DES COULEURS EN EUROPE !
24 août, 2016 par
LE SECTEUR DU BTP RETROUVE DES COULEURS EN EUROPE !
Les Echos Etudes

Le total des revenus des leaders européens de la construction a progressé de 1,8 % en 2015.

Comme chaque année, les performances des majors de la construction en Europe viennent de faire l’objet d’une étude. Les résultats, qui viennent d’être publiés, confirment la reprise de l’activité sur le Vieux Continent. En effet, le chiffre d’affaires cumulé des 15 premiers groupes européens (dont les leaders français Vinci, Bouygues et Spie) a progressé de 1,8 % en 2015, atteignant 297 millions d’euros. Un sursaut qui intervient après deux années difficiles (-3,4 % en 2013 et -1,1 % en 2014). La croissance a été tirée surtout par les groupes d’Europe du Nord (Strabag, Skanska, Royal BAM, Carillion) et espagnols (NCC, Ferrovial) qui ont connu des taux supérieurs à 5 %. Les groupes français font, en revanche, grise mine, leurs revenus cumulés affichant une baisse de 0,6 % en 2015. Mais ils ressortent plus rentables que les autres avec un taux de marge opérationnelle qui s’est amélioré de 0,5 point en un an, contre 0,3 point en moyenne pour l’ensemble de l’échantillon. Parmi les différents métiers des majors, c’est sans surprise l’activité concession qui est la plus rentable, avec un taux de marge opérationnelle de 31,7 %. En termes de croissance, ce sont les activités d’Énergie/Services qui ont été les plus dynamiques. Elles ont dégagé en 2015 des revenus en hausse de 10,2 %, pour une marge opérationnelle de 5,8 %. Le segment BTP est, lui, à la peine. Le chiffre d’affaires réalisé dans ce secteur par les leaders européens est quasi atone (+0,1 %) et la marge, de 2,2 % en moyenne, dans une tendance baissière. Quant aux métiers de la route, l’activité décline de plus de 3,3 % en un an, pour une rentabilité inférieure à 3 %. Enfin, si le bilan 2015 ressort donc globalement bon, l’année 2016 s’annonce, en revanche, plus incertaine. Les groupes européens affichent, en effet, un carnet de commande en petite forme (-0,4 %), à l’exception des Français dont le carnet de commandes a progressé de 0,8 %. Une excellente nouvelle pour nos entreprises françaises du BTP qui devraient bénéficier également de cette conjoncture plus favorable en France !

LE SECTEUR DU BTP RETROUVE DES COULEURS EN EUROPE !
Les Echos Etudes 24 août, 2016
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver