LE PIB RETROUVE SON NIVEAU D'AVANT CRISE
Avec une hausse de 3 % au troisième trimestre 2021, le produit intérieur brut français est revenu au niveau qui était le sien avant la crise sanitaire.
3 novembre, 2021 par
LE PIB RETROUVE SON NIVEAU D'AVANT CRISE
LES ECHOS ETUDES

Après avoir enregistré une hausse de 1,3 % au 2e trimestre 2021, le PIB a augmenté de 3 % au 3e trimestre, vient de faire savoir l’Insee. Une accélération qui permet à la production intérieure de quasiment retrouver son niveau d’avant-crise (-0,1 % par rapport au 3e trimestre 2019). « C’est un chiffre qui est au-delà de nos espérances », a déclaré le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, cité dans le journal Les Échos.

Un marché intérieur dynamique
La reprise de la demande intérieure (+3,3 % au 3e trimestre) a joué un rôle important dans la hausse du PIB, et particulièrement les dépenses de consommation des ménages dont la progression a atteint 5 % au 3e trimestre. « Cette vive progression est essentiellement portée par la consommation en services, notamment en hébergement-restauration (+58,9 % après +44,9 % au trimestre précédent) : cette seule hausse explique la moitié de la croissance du PIB ce trimestre », précise l’Insee.

Du côté du commerce extérieur, les exportations ont enregistré une hausse de 2,3 % au 3e trimestre 2021 alors que, dans le même temps, les importations sont restées stables (+0,1 %). Les échanges internationaux ont donc également contribué à la croissance du PIB, rappelle les auteurs de l’étude tout en notant que s’ils se rapprochent de leur niveau d’avant-crise, ils demeurent dégradés : « -7,0 % par rapport au 4e trimestre 2019 pour les exportations, -5,4 % pour les importations. En particulier, le tourisme demeure largement en retrait : -31,4 % pour les exportations en écart au 4e trimestre 2019, -28,4 % pour les importations ».
LE PIB RETROUVE SON NIVEAU D'AVANT CRISE
LES ECHOS ETUDES 3 novembre, 2021
Partager ce poste
Archiver