LE COMMERCE SPECIALISE PEINE A RETROUVER SON NIVEAU D'AVANT-CRISE
En 2021, l'activité a été lourdement impactée par les fermetures de début d'année et la forte baisse du trafic en magasin.
22 février, 2022 par
LE COMMERCE SPECIALISE PEINE A RETROUVER SON NIVEAU D'AVANT-CRISE
BERVILY Elodie


Sur l’ensemble de l’année 2021, les magasins du commerce spécialisé ont enregistré une hausse de leur chiffre d’affaires de 11,4 % par rapport à l’année 2020, selon le bilan annuel publié par Procos, la fédération dédiée à la promotion du commerce spécialisé. L’activité du secteur a néanmoins fortement souffert au cours du 1er semestre. Une grande partie des points de vente du commerce spécialisé, notamment ceux de l’équipement de la personne, et les magasins présents dans les grands centres commerciaux ont, en effet, été fermés entre le 1er février et le 19 mai 2021.

Malgré ce rebond des ventes sur l’ensemble de l’année 2021, l’activité des magasins du commerce spécialisé reste en retrait par rapport à son niveau d’avant-crise. Elle est en baisse de 8,7 % par rapport à 2019. Seules les ventes en ligne des magasins du panel Procos sont bien orientées, avec un chiffre d’affaires en hausse de 11,4 % par rapport à l’avant-Covid. En cumulant les ventes en points de vente et en ligne, l’activité reste en retrait de 4,5 % par rapport à 2019.

Les performances en magasins sont très contrastées selon les secteurs. L’équipement de la maison est le grand gagnant avec une croissance de 11,4 % entre 2019 et 2021 et l’alimentaire spécialisé s’en sort bien avec une hausse de 4 %. Tous les autres secteurs sont à la peine. L’habillement, les jeux et jouets, la culture et la beauté-santé enregistrent des chutes d’activités comprises entre 13 % et 14 % sur la période. À -20 %, le secteur de la chaussure est en difficulté. Les marchés de l’équipement de la personne ont souffert de la baisse de trafic en magasin. « Ces achats plaisir sont davantage touchés que les achats de destination moins dépendants du flux naturel des lieux de commerce et des comportements d’impulsion du consommateur » expliquent les représentants de la fédération. Tous secteurs confondus, la fréquentation des magasins du commerce spécialisé reste, en 2021, inférieure de 19 % à son niveau d’avant-crise, selon l’Observatoire de la fréquentation des magasins Procos/Stackr.

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur la digitalisation du retail.
LE COMMERCE SPECIALISE PEINE A RETROUVER SON NIVEAU D'AVANT-CRISE
BERVILY Elodie 22 février, 2022
Partager ce poste
Archiver