L’ACTIVITÉ DES BOULANGERIES EN BAISSE DEPUIS LE DÉBUT DU CONFINEMENT
24 avril, 2020 par
L’ACTIVITÉ DES BOULANGERIES EN BAISSE DEPUIS LE DÉBUT DU CONFINEMENT
BERVILY Elodie


Les Français consomment moins de pain depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19, mais les ventes en grande distribution progressent au détriment des boulangeries artisanales.

Au cours des deux dernières semaines du mois de mars 2020, c’est-à-dire pendant les 15 premiers jours du confinement, le chiffre d’affaires des boulangeries-pâtisseries a reculé de 62 %, selon l’observatoire de la Fédération des Entreprises de Boulangerie (FEB) qui regroupe 280 entreprises du secteur. Ce sont les produits traiteurs (sandwichs, quiches, tartes, pizzas…) qui affichent la plus forte baisse, à -79 %. Suivent les pâtisseries, en recul de 70 % et les viennoiseries à -69 %. Les ventes de pain sont, de leur côté, en repli de 30 %. « Ces chiffres démontrent la difficulté immense que notre secteur traverse. Il nous faudra rebondir vite à la fin de cette crise pour retrouver notre équilibre économique, un enjeu colossal est devant nous » explique Matthieu Labbé, Délégué général de la FEB. La réduction des déplacements est, selon la fédération, la principale raison de cette baisse des achats en boulangerie. La FEB note également l’impact des consommateurs qui, depuis le début du confinement, se sont mis à faire leur propre pain.

Selon les résultats d’un sondage de l’institut Ifop réalisé pour la FEB début avril 2020, 23 % des Français déclarent consommer moins de pain qu’avant le confinement. L’étude nous apprend également que les achats de pain en grandes surfaces ou superettes ont progressé. La part de marché de la grande distribution est ainsi passée de 5 % à 10 %, au détriment des boulangeries-pâtisseries artisanales. « Avant le confinement, 61 % des Français achetaient, en premier lieu, leur pain dans une boulangerie contre 52 % depuis le 17 mars » précise Matthieu Labbé. Les Français affichent néanmoins une très grande confiance à l’égard des boulangers. Ils sont 95 % à considérer « qu’ils exercent courageusement leur activité pendant la crise » et sont 89 % à estimer que les boulangeries veillent au bon respect des gestes barrières contre la propagation du virus.

L’ACTIVITÉ DES BOULANGERIES EN BAISSE DEPUIS LE DÉBUT DU CONFINEMENT
BERVILY Elodie 24 avril, 2020
Partager ce poste
Archiver