LA GRANDE DISTRIBUTION S’ENGAGE À NE PLUS JETER DES PRODUITS CONSOMMABLES
22 septembre, 2015 par
LA GRANDE DISTRIBUTION S’ENGAGE À NE PLUS JETER DES PRODUITS CONSOMMABLES
Les Echos Etudes


En septembre 2015, les représentants de la grande distribution se sont mis d'accord avec le gouvernement pour lutter contre le gaspillage alimentaire et ainsi appliquer les articles de la loi de la transition énergétique qui avaient été censurés par le Conseil Constitutionnel.

Aldi, Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Intermarché, Leclerc, Lidl, Picard et Système U se sont engagés à ne plus jeter les invendus alimentaires propres à la consommation et à favoriser au maximum les dons aux associations, mieux soutenues de leur côté par l’Etat.

Ces mesures restent toutefois symboliques. Selon les chiffres de l’Union européenne, l’ensemble du commerce ne représente en effet que 6,2  % du gaspillage alimentaire total en France, contre près de 70  % pour les ménages, chaque français jetant en moyenne entre 20 et 30 kilos de nourriture par an. Le rapport Garot remis en avril 2015 aux ministres de l’Ecologie et de l’Agriculture préconisait plusieurs mesures spécifiquement dédiées aux ménages, notamment de les aider à mieux comprendre les dates limites de consommation et de durabilité des produits figurant sur les emballages et de les sensibiliser, via des campagnes de communication, sur les leviers de réduction du gaspillage (planification des achats, gestion des stocks, préparation des aliments...).

Tout reste ainsi encore à faire pour lutter contre ce phénomène qui coûterait à la France entre 12 et 20 milliards d’euros chaque année selon l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

LA GRANDE DISTRIBUTION S’ENGAGE À NE PLUS JETER DES PRODUITS CONSOMMABLES
Les Echos Etudes 22 septembre, 2015
Partager ce poste
Archiver