LA FRANCHISE, UN ACCOMPAGNEMENT QUI PERMET DE MIEUX RÉSISTER FACE À LA CRISE
17 mars, 2016 par
LA FRANCHISE, UN ACCOMPAGNEMENT QUI PERMET DE MIEUX RÉSISTER FACE À LA CRISE
Les Echos Etudes


Le modèle de la franchise, qui affiche un bilan positif en 2015, attire de plus en plus de candidats, en particulier en restauration rapide.

Le secteur de la franchise en France (premier marché européen pour la franchise) c’est au global, 1 834 réseaux, 69 483 points de vente et un chiffre d’affaires de 53,38 milliards d’euros en 2015 avec un bilan très positif pour l’année. Les indicateurs du secteur de la franchise dans son ensemble sont en effet au beau fixe pour l’année 2015, démontrant que ce modèle permet de mieux résister à la crise : +2,1 % pour le nombre de réseaux, +1,9 % pour le nombre de points de vente et +3,8 % pour le CA global. Selon le président de la FFF (Fédération Française de la Franchise), « dans une conjoncture difficile, les franchiseurs et franchisés restent attachés à leurs réseaux et sont optimistes pour l’avenir de leur activité. ». Selon l’édition 2015 de l’enquête annuelle réalisée par l’institut CSA pour la Banque Populaire et la FFF, les franchiseurs restent majoritairement optimistes face au contexte économique (89 %). Les établissements franchisés semblent avoir un potentiel de croissance plus important en temps de crise que les indépendants. 78 % des franchiseurs interrogés en 2015 (contre 62 % en 2014) estiment avoir « renforcé leurs mesures d’accompagnement vis-à-vis de leurs franchisés » et 62 % des franchisés (contre 51 % en 2014) disent avoir perçu cette démarche. Côté franchisés, les principales motivations à la création en franchise sont : « la réputation et la notoriété d’une enseigne » pour 30 % (contre 25 % en 2014), « l’encadrement, l’assistance et le soutien » pour 21 %, « la possibilité de s’appuyer sur la force d’un réseau » pour 20 %.

La restauration attire de nombreux porteurs de projets

Le secteur HCR regroupe en 2015, selon la FFF, 308 réseaux (contre 298 en 2014) pour 8 142 points de vente (+2,9 % vs 2014) et un chiffre d’affaires de 8,1 milliards d’euros (stable par rapport à 2014). Le secteur HCR pèse, en 2O15, 17 % du nombre de réseaux franchisés et 15 % du chiffre d’affaires de la franchise. C’est la restauration rapide qui est la mieux représentée avec 186 réseaux (+6,3 % vs 2014) , 4 865 points de vente (+0,6 % vs 2014) et un chiffre d’affaires de 4,17 milliards d’euros. Quant à la restauration à thème, c’est, en 2015, 93 réseaux (stable vs 2014), 1 394 points de vente (+4,0 % vs 2014) et un chiffre d’affaires de 1,52 milliard d’euros. Ce sont plutôt les petits réseaux (fleurissant en restauration rapide) qui se portent le mieux, à savoir les jeunes enseignes de moins de 50 points de vente et qui cherchent à recruter des porteurs de projets pour leur réseau naissant. Les réseaux de plus de 100 unités (plutôt représentés dans la restauration à thème) se révèlent moins souples et moins résistants à la crise. Enfin, l’hôtellerie est représentée par 29 réseaux, 1 883 points de vente (+8,6 %) et un chiffre d’affaires de 2,39 milliards d’euros.

Rappelons que le salon de la franchise (Franchise Expo Paris) aura lieu du dimanche 20 mars au mercredi 23 mars 2016 avec la présence annoncée de 60 enseignes de l’hôtellerie-restauration parmi les exposants.

LA FRANCHISE, UN ACCOMPAGNEMENT QUI PERMET DE MIEUX RÉSISTER FACE À LA CRISE
Les Echos Etudes 17 mars, 2016
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver