PREMIÈRES EXPÉRIENCES DE TÉLÉMÉDECINE EN PHARMACIE
17 mars, 2016 par
PREMIÈRES EXPÉRIENCES DE TÉLÉMÉDECINE EN PHARMACIE
CHARRONDIERE Hélène


La start-up H4D teste en officine le cabinet médical connecté et à distance.

Une réponse simple et peu coûteuse aux difficultés d’accès aux soins créées par la désertification médicale : c’est la promesse de Consult Station, une cabine qui permet au patient d’entrer en contact avec un médecin en vidéo-conférence et de bénéficier d’une consultation médicale à distance. Celle-ci va bientôt être expérimentée par une pharmacie mutualiste de Roanne(1), dans un bassin de population dont la densité médicale est inférieure à la moyenne nationale. Concrètement, le patient y accède après avoir pris rendez-vous avec H4D, la société qui a conçu cette cabine. Il dispose de plusieurs instruments pour approfondir ou compléter le diagnostic (stéthoscope, dermatoscope, brassard à tension, thermomètre, électrocardiogramme, matériel pour les tests visuels et auditifs, balance...). Il est aidé par une voix off et des tutoriels qui lui indiquent comment utiliser les différents appareils. Quant au médecin, il a accès, via un site web sécurisé, aux différentes prises de mesures réalisées et peut décider d’une consultation « en présentiel » si les résultats l’imposent. En fin de consultation, il peut rédiger une ordonnance qui est transmise par courrier au patient. Un lecteur de carte vitale est également prévu pour le paiement de la consultation.

Cette expérimentation répond à trois priorités : améliorer le suivi des patients atteints de pathologies chroniques (hypertension artérielle, insuffisance cardiaque...), faciliter les renouvellements d’ordonnance (23 % des motifs de consultation en médecine générale) et améliorer le dépistage de la rétinopathie diabétique.

Ce dispositif présente un intérêt indéniable pour les pharmaciens d’officine. En offrant une alternative à une consultation médicale classique, il propose un service à valeur ajoutée qui fidélise les patients nécessitant un suivi et des traitements réguliers. Tout en permettant à l’Assurance maladie de réaliser des économies substantielles sur les remboursements de consultations.

(1) Expérimentation autorisée par l’ARS et mise en place par ma Mutualité française, l’Université Jean Monnet, Roannais Agglomération, l’Association de Développement Economique de la Loire (ADEL42), Eovi Usmar Services et Soins.

PREMIÈRES EXPÉRIENCES DE TÉLÉMÉDECINE EN PHARMACIE
CHARRONDIERE Hélène 17 mars, 2016
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver