LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS POURSUIT SA CHUTE
6 mai, 2019 par
LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS POURSUIT SA CHUTE
TIPHANEAUX Sabrina


Les autorisations de logements restent dans le rouge au 1er trimestre, mais la baisse ralentit.

Alors que le Gouvernement avait promis un « choc d’offre », la production de logements ne cesse de se dégrader de mois en mois. Le bilan du 1er trimestre fait état d’une chute de 4,6 % du nombre de logements commencés par rapport aux 3 mois précédents, selon les chiffres du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. Sur un an, la baisse est encore plus marquée et atteint les 7,8 % au 1er trimestre 2019 par rapport au 1er trimestre 2018.

Du côté des permis de construire, les statistiques sont plus encourageantes. La baisse a ralenti à 0,9 % au 1er trimestre par rapport aux 3 mois précédents. Un rebond porté par les logements collectifs qui se sont redressés de 1 % alors que les logements individuels se sont repliés de 3,6 %. Mais rapportés à l’année dernière, les chiffres des logements autorisés font pâle figure : le nombre d’autorisations accordées au 1er trimestre a reculé de 8,9 % par rapport aux 3 premiers mois de 2018.


La Corse et la Nouvelle-Aquitaine épargnées​

Le retournement du marché du logement qui s’observe ces derniers mois a touché toutes les régions de France. Toutes ou presque… car certaines font figure d’exception. La Corse tout d’abord, qui a autorisé la construction de 6 500 logements sur un an à fin mars, soit un bond de 26 %. Sur la même période, l’Île de beauté a lancé la construction de 4 300 habitations, en hausse de 4,1 %.

Autre exception : la Nouvelle-Aquitaine où le nombre de permis de construire accordés a augmenté de 4,1 % à fin mars, sur un an glissant. En revanche, la région a mis en chantier 1,8 % logements de moins que l’année précédente sur la même période. Enfin, les collectivités d’Outre-Mer (à l’exception de Mayotte) ont autorisé 15 300 logements sur un an (+ 4,5 %) et maintenu leur rythme de production (12 700 mises en chantier, en hausse de 0,4 %).


Découvrez notre étude sur les nouveaux enjeux de la promotion immobilière.​

LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS POURSUIT SA CHUTE
TIPHANEAUX Sabrina 6 mai, 2019
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver