LA 5G À L’ÉTUDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU VÉHICULE AUTONOME
21 août, 2020 par
LA 5G À L’ÉTUDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU VÉHICULE AUTONOME
MORZADEC Amélie


Le module « transport terrestre » du projet européen 5GMed va être lancé le 1er septembre 2020.

Intégré au programme H2020 porté par la Commission européenne, le projet 5GMed vise à définir un modèle de déploiement 5G durable sur le corridor méditerranéen transfrontalier entre la France et l’Espagne. À partir du 1er septembre et pour une durée de 3 ans, les chercheurs européens investigueront sur le potentiel de la 5G pour automatiser la conduite terrestre.

Trois cas d’usage investigués

L’infrastructure déployée permettra de tester trois cas d’usage : la conduite automatisée à distance, la gestion avancée du trafic et l’infodivertissement avec la réalité augmentée. Trois sites pilotes ont été sélectionnés pour les premiers essais à échelle réduite avant de les reproduire grandeur nature. Le tronçon franco-espagnol entre Figueras et Perpignan a été stratégiquement choisi pour le projet, tronçon stratégique du réseau transeuropéen de transport puisqu’il accueille 55 % du trafic routier entre la péninsule ibérique et le reste de l’Europe. Les véhicules de tests seront fournis par divers acteurs du consortium notamment l’équipementier français Valeo, la filiale turque d’Isuzu ainsi que l’institut de recherche européen Vedecom. La première phase du projet consistera à comparer les comportements des véhicules avec et sans connexion 5G afin de juger de la pertinence de la technologie sur ces trois cas d’usage. 16 millions d’euros ont été alloués au projet dont 75 % financés par la Commission européenne et 25 % par les industriels et les instituts de recherche. Le consortium, piloté par Cellnex Telecom, regroupe 21 membres de 7 pays européens.

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur le marché du véhicule connecté.

LA 5G À L’ÉTUDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU VÉHICULE AUTONOME
MORZADEC Amélie 21 août, 2020
Partager ce poste
Archiver