L'AERIEN CHERCHE SON MODELE SANS EMISSION
L'Union européenne veut que les acteurs de l'aéronautique travaillent ensemble pour accélérer dans la recherche de solutions pour réduire les émissions de CO2 du secteur.
28 juillet, 2022 par
L'AERIEN CHERCHE SON MODELE SANS EMISSION
MEZIANI Hélène


Alors que le secteur aérien représente 2,5 % à 3 % des émissions mondiales de CO2, l’Union européenne veut que les acteurs de l’aéronautique accélèrent sur le développement de modèles sans émission, qu’ils soient électriques ou à hydrogène. La Commission européenne a ainsi appelé le secteur à créer et rejoindre une « Alliance pour l’aviation zéro émission », qui « a vocation à rassembler des représentants des avionneurs, des fournisseurs d’énergie, des agences de standardisation et de certification, des représentants des passagers et des défenseurs de l’environnement, ainsi que les agences de régulation ». L’alliance devra « identifier les obstacles à la mise en service commercial de ces appareils, établir des recommandations et des feuilles de route pour y répondre, promouvoir des projets d’investissement et créer des synergies ».

Plusieurs pistes sont envisagées pour réduire l’empreinte carbone de l’aviation. Actuellement, le secteur travaille sur des alternatives plus durables que le kérosène d’origine fossile, et des investissements sont également faits dans les motorisations hybrides et électriques.

La Commission rappelle que les investissements dans la réduction des émissions n’est pas qu’un enjeu environnemental pour le secteur aéronautique, mais également économique. Elle estime que le marché potentiel pour ces avions zéro émission atteindrait 5 000 Md€ d’ici à 2050 (26 000 unités).

Pour aller plus loin, découvrez nos études du secteur transport et logistique. 
L'AERIEN CHERCHE SON MODELE SANS EMISSION
MEZIANI Hélène 28 juillet, 2022
Partager ce poste
Archiver