[INTERVIEW] NOTRE SOLUTION EST 100 % DIGITALISEE
Créé en 2016, Supervan permet aux particuliers et aux professionnels de réserver un transport de produits volumineux en quelques clics. Interview de Guillaume Fournier, CEO et fondateur de Supervan.
21 avril, 2022 par
[INTERVIEW] NOTRE SOLUTION EST 100 % DIGITALISEE
MEZIANI Hélène


Dans quelles activités intervient Supervan ?

Guillaume Fournier : Supervan a été créé en 2016, alors que j’étais encore étudiant en école de commerce. Initialement, l’idée était d’apporter une solution simple, rapide et efficace au bénéfice des particuliers pour leurs transports de produits volumineux. Nous nous posions ainsi en alternative à la location de véhicules utilitaires, une expérience souvent déceptive pour les utilisateurs et avec de nombreux points de friction. Les clients étaient au rendez-vous, mais il y avait logiquement assez peu de récurrence. Donc, très rapidement, dès 2017, nous nous sommes tournés vers le marché des professionnels, en concurrence des services traditionnels de livraison. Et c’est sur ce marché que nous nous concentrons désormais ; il représente plus de 80 % de notre chiffre d’affaires.

Qui sont vos clients professionnels ?

G. F. : nous travaillons avec de gros distributeurs dans le secteur de l’ameublement, du bricolage, etc. ainsi qu’avec de gros négociants du secteur du bâtiment pour lesquels nous effectuons la livraison du dernier kilomètre auprès de leurs clients, avec deux types de véhicules : soit des véhicules légers, soit des porteurs qui prennent jusqu’à 15 tonnes de marchandises.
Nous travaillons aussi en direct avec les entreprises du bâtiment. Dans ce cas, nous nous positionnons comme une alternative à l’internalisation par celles-ci des solutions de transport : les entreprises peuvent faire appel à Supervan pour remplacer une flotte internalisée ou pour la compléter. Notre solution à la demande et sans engagement leur apporte beaucoup de flexibilité au quotidien ou en fonction de la saisonnalité. Nous pouvons envoyer 10 camions le matin et aucun l’après-midi alors qu’avec une flotte internalisée, les entreprises vont être obligées de répartir leurs ressources sur la journée. À ce titre, nous avons réalisé une étude qui montre que les entreprises du bâtiment perdent 4,5 mois-hommes à s’approvisionner en matériaux et produits, ce qui constitue une énorme perte de productivité et donc de profitabilité. Nous essayons de leur montrer que leur valeur ajoutée n’est pas derrière le volant, à se charger eux-mêmes de leur approvisionnement, mais plutôt sur leur chantier, et que Supervan peut leur proposer une solution qui leur permet de réserver un véhicule en 3 clics.

Quelles sont vos valeurs ajoutées par rapport à vos concurrents ?

G. F. : notre principale valeur ajoutée, c’est que notre solution est 100 % digitalisée, ce qui nous permet d’opérer un nombre important de livraisons et d’exécuter rapidement les missions. Nous mettons à disposition de nos clients et de nos chauffeurs une même interface permettant d’une part de commander efficacement et simplement, et d’autre part d’exécuter les missions en toute transparence.
En fait, ce que nous révolutionnons, c’est la prise de commande : les clients ne sont plus obligés de passer leur commande par téléphone et de faire un ping-pong téléphonique pour connaître la disponibilité, le prix… Tout ça, nous l’avons coupé. En 3 clics, l’ordre de transport peut être passé, le transporteur est sélectionné et informé de la mission donc les clients comme les transporteurs gagnent en productivité.
Notre 2e avantage compétitif réside dans notre rapidité, fortement corrélée à la digitalisation : en moins d’une heure, les entreprises peuvent bénéficier d’un véhicule, que ce soit un véhicule léger ou un poids lourd. C’est un enjeu particulièrement important pour les entreprises du bâtiment. Quand un chantier est à l’arrêt, il faut pouvoir le réapprovisionner le plus vite possible pour que les compagnons puissent reprendre le travail.

Comment choisissez-vous les transporteurs ?

G. F. : le statut de commissionnaire permet d’organiser le transport et de le faire exécuter par des sociétés disposant d’une licence en transport de marchandises.
Dans la pratique, les entreprises nous indiquent qu’elles souhaitent travailler avec Supervan. Puis, nous les rencontrons et auditons leurs documents et leurs véhicules. Ensuite, nous les formons et, à l’issue de la formation, s’ils valident le test que nous leur soumettons, ils ont la possibilité d’opérer avec Supervan. Aujourd’hui, plus de 400 transporteurs travaillent avec nous.

Où en êtes-vous aujourd’hui et quels sont vos projets pour les prochaines années ?

G. F. : nous avons levé 3 M€ en 2020 qui nous ont permis de nous structurer et d’accélérer. En 2021 déjà, nous avons connu une croissance à 3 chiffres. Concernant la rentabilité, tous les exercices ont été positifs depuis la création de l’entreprise.
Notre objectif désormais est, bien évidemment, de continuer à nous développer auprès de nos clients. Tout d’abord en augmentant notre couverture géographique. Nous sommes aujourd’hui présents dans 9 agglomérations en France, et notre développement sur le reste du territoire devrait être achevé en fin d’année. Ensuite, un horizon européen pourra s’ouvrir à nous, mais toujours dans les grandes agglomérations car c’est là que notre solution est utile pour les entreprises.
Nous voulons aussi poursuivre le développement de notre offre.
Enfin, assurer la transition écologique des flottes de nos partenaires est un projet qui nous tient à cœur. Nous avons déjà plusieurs véhicules électriques en test auprès d’un de nos clients. Désormais, l’idée est d’apporter un accompagnement opérationnel aux transporteurs et de négocier avec des partenaires pour que ceux-ci bénéficient de meilleures offres.

Fiche d’identité
Dénomination : Supervan
Activité : commissionnaire en transport de marchandises
Création : 2016
Effectif : 25 personnes
Fréquence de livraison : une livraison toutes les 90 secondes
[INTERVIEW] NOTRE SOLUTION EST 100 % DIGITALISEE
MEZIANI Hélène 21 avril, 2022
Partager ce poste
Archiver