[INTERVIEW] DIGITALISATION DES ENTREPRISES : LE GRAND BOND EN AVANT
Interview de Didier Krainc, Directeur du Pôle Conseil d'Alliancy et auteur d'une étude sur l'accélération numérique des entreprises françaises
13 octobre, 2021 par
[INTERVIEW] DIGITALISATION DES ENTREPRISES : LE GRAND BOND EN AVANT
BERVILY Elodie


Quel a été l’impact de la crise sur la digitalisation des entreprises ?

Didier Krainc : la crise sanitaire a indéniablement accéléré la transformation digitale des entreprises dans le monde entier, leur faisant gagner quatre à cinq ans en l’espace de quelques mois seulement ! En France, les entreprises du CAC 40 ont accéléré la mise en œuvre de plans de transformation déjà bien engagés. Elles n’ont pas changé de cap mais ont mis les bouchées doubles sur les projets structurants : généralisation du télétravail, modernisation des infrastructures, rationalisation des parcs applicatifs, création de nouveaux produits et services liés à la donnée… Elles ont également accéléré en matière de relations client et d’omnicanal. 
Du côté des ETI et des PME, le bilan est plus contrasté. Certaines ont vu leur activité arrêtée net par les confinements et ont tenté de numériser ce qu’elles pouvaient, d’autres, déjà très digitalisées, ont profité de cet effet d’aubaine pour surperformer.

Toutes les entreprises ont-elles pris le virage du numérique ?

D.K. : cette crise a fait prendre conscience à l’ensemble des dirigeants français de l’importance éminemment stratégique du numérique. Ils ont réalisé l’urgence de reprendre en main leur transformation digitale pour lui donner une autre dimension, sous peine de se voir déclasser. 
Il a fallu mettre en mode télétravail des millions de collaborateurs, surutiliser les outils collaboratifs de visioconférence et de partage de fichiers, repenser ses modes de relation avec ses clients mais aussi avec son écosystème, revoir les processus métiers de fond en comble pour pouvoir continuer d’assurer à distance une continuité de service a minima... Ce fut un crash-test en grandeur nature et dans des conditions extrêmes pour les infrastructures informatiques. Les entreprises les moins agiles, les plus centralisées, les plus rigides, n’y ont pas résisté. D’autres ont tenu mais dans des conditions manifestement insuffisantes du point de vue de la cybersécurité et de la protection des données. Pour certaines, le bilan est rude. La question de la résilience numérique est devenue cruciale.

Quelles leçons tirer de cette crise ?

D.K. : chaque entreprise, petite ou grande, quel que soit son secteur d’activité, doit réviser de fond en comble la pertinence de son parc informatique et de ses outils numériques, ainsi que sa politique de cybersécurité. Car l’ère post-Covid sera dix fois plus digitale qu’elle ne l’a jamais été, c’est certain. Et il va falloir que les postes de travail, les réseaux, les serveurs, les applications, les machines virtuelles, les clouds privés et publics encaissent le choc. Et vite !

Pour en savoir plus, découvrez l’étude sur L’accélération numérique des entreprises françaises, Les Echos Etudes et Alliancy





[INTERVIEW] DIGITALISATION DES ENTREPRISES : LE GRAND BOND EN AVANT
BERVILY Elodie 13 octobre, 2021
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver