HABILLEMENT : TOUJOURS PAS DE REPRISE
29 janvier, 2016 par
HABILLEMENT : TOUJOURS PAS DE REPRISE
Les Echos Etudes


La digitalisation représente une véritable opportunité pour le retail physique.

Le marché de l’habillement, en décroissance depuis 8 ans, est toujours orienté à la baisse. Si les chiffres 2015 ne sont pas encore publiés, les experts du secteur s’accordent à dire que l’érosion des ventes devrait à nouveau être au rendez-vous. Les raisons sont de plusieurs ordres : stagnation du budget des ménages, météo clémente et baisse de la fréquentation des magasins en fin d’année suite aux attentats de novembre, non compensée par les bonnes performances des ventes de Noël. Conséquence : des stocks élevés ayant entrainé des ventes privées dès mi-décembre et des soldes avec des rabais très importants dès la première démarque. Si les points de vente physiques souffrent, la vente en ligne semble tirer son épingle du jeu. Selon la Fevad, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance, 35 millions de personnes ont acheté un produit en ligne au cours des six premiers mois de l’année 2015 et les ventes d’habillement arrivent en tête, avec 44 % des achats. Les commerçants l’ont bien compris et bon nombre d’entre eux prennent le virage digital : site marchand, service click & collect, application mobile, géolocalisation... Selon le baromètre Mappy réalisé par BVA, les commerçants sont de plus en plus attirés par le Web-to-store (30 % en 2015 contre 25 % en 2014) et 23 % des commerces de proximité proposent la livraison en boutique de produits commandés en ligne.

HABILLEMENT : TOUJOURS PAS DE REPRISE
Les Echos Etudes 29 janvier, 2016
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver