E-BUSINESS : LE GROUPE ALCATEL EXTERNALISE SA PRODUCTION ET CÈDE SON RÉSEAU DE DISTRIBUTION
27 juillet, 2002 par
E-BUSINESS : LE GROUPE ALCATEL EXTERNALISE SA PRODUCTION ET CÈDE SON RÉSEAU DE DISTRIBUTION
Les Echos Etudes


Considérée par le groupe comme peu stratégique, la division e-Business a subi d’importantes réorganisations en 2001 et 2002, Alcatel privilégiant l’externalisation des activités industrielles afin de restaurer la profitabilité de la branche. En plus de la fabrication de téléphones mobiles sous-traitée au singapourien Flextronics en mai 2001, Alcatel a poursuivi sa politique avec :
• l’externalisation en avril 2002 de la fabrication de PABX (centraux téléphoniques) à Jabil Circuit, spécialiste de la sous-traitance électronique. La transaction prévoit la poursuite de la production du 4 400 et de l’OmniPCX, deux domaines dans lesquels le français souhaite rester présent ;
• l’externalisation de la fabrication de circuits intégrés pour téléphones mobiles GSM et GPRS à STMicroelectronics, Alcatel se concentrant désormais sur le design, les logiciels et les interfaces utilisateurs dans ce domaine. Par ailleurs, le groupe a largement restructuré son système de distribution via la cession de sa filiale de distribution aux entreprises, baptisée Neco, au groupe californien Platinum Equity. Le fonds américain prend ainsi le contrôle des 17 filiales européennes d’Alcatel et s’engage à distribuer les produits du groupe français aux Etats-Unis par le biais de sa société américaine NextiraOne. Parallèlement, Alcatel a conclu de nombreux accords de distribution avec des compagnies locales et des opérateurs télécoms en Amérique du Nord (Tri-Tel Communications, ISI…) et en Europe (Telefonica, TeleDenmark,
Deutsche Telekom). Les partenaires s’engagent à distribuer les centraux téléphoniques de type PABX (OmniPCX…) sur leur marché. Si cette stratégie de cessions et de partenariats permet au groupe français de réduire ses coûts en se désengageant des activités de distribution, elle présente néanmoins des risques à plus long terme, le groupe n’ayant plus la possibilité d’imposer ses produits au réseau de distribution. En outre, Platinum Equity diffuse les solutions de Nortel et de Cisco aux Etats-Unis et pourrait être tenté de les commercialiser en Europe. A noter enfin qu’en dépit des difficultés rencontrées sur le marché américain, le groupe français a acquis en mai 2002 la société californienne Telera pour 136 millions de dollars (payés en actions). Spécialisée dans les technologies d’accès vocal à Internet, elle sera intégrée à Genesys, activité de logiciels de centres d’appels acquise en janvier 2000.

E-BUSINESS : LE GROUPE ALCATEL EXTERNALISE SA PRODUCTION ET CÈDE SON RÉSEAU DE DISTRIBUTION
Les Echos Etudes 27 juillet, 2002
Partager ce poste
Archiver